Andre Drummond est-il le joueur qu’il faut aux Brooklyn Nets ?

Andre Drummond est-il le joueur qu’il faut aux Brooklyn Nets ?

Andre Drummond serait la cible n°1 des Nets, qui attendent qu'il se libère de son contrat. Bon coup ou fausse bonne idée ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs

Certains joueurs que l'on dit sur le départ sont mis au placard. D'autres ont tout le loisir de montrer qu'ils sont en jambes et de faire des stats. Depuis qu'il a activé son option à l'intersaison, on sait qu'Andre Drummond a de grandes chances de ne pas finir la saison avec les Cleveland Cavaliers.

Pour autant, JB Bickerstaff continue d'utiliser l'ancien pivot des Detroit Pistons régulièrement, peut-être aussi pour que des équipes aient envie de lâcher quelques atouts intéressants en retour. Néanmoins, ce n'est pas le scénario qui se profile.

Selon The Athletic, la plupart des GM de la ligue s'attendent à ce qu'Andre Drummond et Cleveland optent pour un buy-out, afin que l'intérieur All-Star puisse choisir sa nouvelle destination. Les Brooklyn Nets, très légers à l'intérieur depuis le trade de James Harden et le départ de Jarrett Allen, seraient en pole position pour le récupérer.

Andre Drummond, un carton pour répondre aux rumeurs !
C'est évidemment le salaire de Drummond qui pose problème aux yeux de ses courtisans. La dernière année du contrat qu'il avait signé avec Detroit va lui rapporter pas moins de 28,7 millions de dollars. Drummond est une machine à double-doubles, mais son impact est généralement moins flatteur que ses statistiques et Brooklyn ne peut pas se permettre d'ajouter un joueur à presque 30 patates l'année à un roster où les salaires cumulés de Kevin Durant, Kyrie Irving et James Harden atteignent le montant du PIB de la Slovaquie.

Mais Andre Drummond est-il vraiment le joueur qu'il faut aux Nets ?

Oui... et non.

Andre Drummond et les Brooklyn Nets, un mariage de raison, oui mais...

Oui, s'il accepte d'être beaucoup moins impliqué qu'à Detroit et Cleveland. C'est à dire de se contenter de faire un peu le sale boulot, de poser de bons écrans, de défendre un peu plus fort qu'il ne le fait généralement, et de comprendre qu'il ne peut pas avoir le même rôle qu'avant.

Le chemin à suivre, à une échelle différente, certes, serait celui de JaVale McGee, qui n'a jamais vécu au-dessus de ses moyens avec Golden State et les Los Angeles Lakers, mais a été extrêmement précieux. Suffisamment en tout cas pour gagner trois titres.

Non, s'il s'attend à tourner à 18 points et 15 rebonds et à être alimenté dans la peinture à l'ancienne, comme un franchise player. DeAndre Jordan n'est plus que l'ombre de lui-même et Drummond serait là pour entrer dans le cinq, mais dans un état d'esprit différent de celui qui l'a assez logiquement animé pendant des années, faute de stars présentes à ses côtés.

En attendant, la nuit dernière, Andre Drummond était encore titulaire avec Cleveland, lors de la facile victoire face à Detroit. Bilan : 23 points, 16 rebonds, 5 interceptions et 2 contres en seulement 28 minutes, mais en prenant... 24 tirs ! Il y a à boire et à manger dans cette performance et un condensé de ce que Drummond pourrait apporter aux Nets, et en même temps de ce qu'il ne doit pas apporter aux Nets s'il les rejoint.

On sait que Boston, eux aussi en manque de centimètres dans la peinture, suit aussi de près son dossier et l'affaire est loin d'être dans la poche pour Sean Marks. Boston et Brooklyn ont tous les deux impérativement besoin de renfort à l'intérieur avant les playoffs...

Autre option pour Brooklyn : JaVale McGee et Kevin Love

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest