Andrew Wiggins content d’avoir quitté « la lose » de Minnesota

Tradé à Golden State, Andrew Wiggins va vivre un nouveau départ chez des Warriors qui seront à nouveau candidats au titre l'an prochain

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Andrew Wiggins content d’avoir quitté « la lose » de Minnesota

Que ce soit pour Minnesota ou pour Andrew Wiggins, le mariage ne pouvait durer plus longtemps. Cinq ans et demi à tenter, en vain, d'écrire un histoire commune. Il y a certes eu ce court intermède playoffs en 2017. Mais la tempête Jimmy Butler a tout balayé sur son passage, laissant une équipe plonger dans ce qu'elle a connu depuis plus d'une décennie, la lose. Pour revenir aux performances du Canadien, elles ont été tout à fait honorables. Près de 20 points par match en 442 rencontres. Mais il n'y a pas eu cette progression, celle qui aurait dû le faire passer au statut de star. Jamais, Andrew Wiggins n'a été mentionné pour participer au All-Star Game. Pas une seule fois il n'a été ne serait-ce que question qu'il y soit invité. Une anomalie pour un numéro un de Draft aussi attendu. Mais une conséquence d'un fait, il n'a pas les épaules pour porter une franchise.

À Golden State, Wiggins a débarqué dans un tout autre univers. Oui, si l'on regarde à l'instant T, il n'y a rien de reluisant à passer des Wolves aux Warriors, derniers de la NBA. Mais ce passage à vide n'est que temporaire pour ceux qui ont glané trois titres en cinq ans. Klay Thompson est blessé, Stephen Curry aussi. Mais l'an prochain, tout va changer. Il y aura ce top 3 pick et on pense immédiatement à James Wiseman qui pourrait être le pivot d'un cinq aussi talentueux que complémentaire. Deux énormes shooteurs, un couteau-suisse, une pépite à polir, et un slasher. Andrew Wiggins n'a jamais eu cette consistance sur le shoot extérieur. Il a progressé, mais il n'a pas encore ce tir régulier, que ce soit pour se créer son tir, ou à trois points. Ce n'est pas ce qu'on lui va demander à GS. À ce poste, les Warriors ont successivement eu Harrison Barnes et Kevin Durant. Andrew Wiggins est entre les deux en terme de talent. Ce qui va le changer, c'est cette culture de la gagne qu'il n'a finalement jamais connu.

"Nous avons beaucoup perdu à Minnesota. Venir ici, faire partie de cette culture de la victoire, c'est différent. Perdre n'est jamais amusant. Ici, vous pouvez dire que de part leur attitude, leur approche, elle est partout. Ce sont des winners. C'est quelque chose que je voulais", explique-t-il."

Pour son intégration, Andrew Wiggins va avoir plusieurs étapes. Premièrement, il va prendre ses repères avec Draymond Green. Puis ensuite avec Stephen Curry dans quelques semaines. Viendra ensuite la saison prochaine avec Klay Thompson et donc potentiellement Wiseman ou un autre big man. De quoi lui permettre de s'exprimer pleinement et de s'adapter doucement à sa nouvelle équipe.

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest