103 NYK
104 IND
141 PHI
94 CLE
115 HOU
109 PHO
126 UTA
112 MEM

Anthony Davis : les Pelicans ouverts à un trade à plusieurs équipes

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les New Orleans Pelicans privilégieraient un trade à plusieurs équipes pour Anthony Davis, afin d’avoir un maximum de contreparties.

Les New Orleans Pelicans ont obtenu le droit de choisir Zion Williamson. Mais Anthony Davis veut visiblement quitter la franchise. David Griffin, le vice président exécutif des opérations basket serait donc désormais ouvert à un deal. Selon Adrian Wojnarowksi, l’insider d’ESPN, il a commencé à exposer aux candidats potentiels le genre de package qu’il souhaiterait recevoir en échange du All-Star. A priori, il veut privilégier un trade à plusieurs équipes, afin de s’assurer d’avoir toutes les contreparties qu’il désire en retour.

« Selon les front offices qui ont entamé des discussions avec Griffin, il n’a pas l’air convaincu qu’une équipe seule puisse combler ses désirs dans un trade pour Davis. Pour ce faire, Griffin travaille à trouver des scénarios de trade à plusieurs équipes qui pourraient amener de meilleures contreparties pour des joueurs ou des choix de draft aux Pelicans, d’après des sources », affirme Wojnarowski.

Il pourrait s’agir par exemple de trouver une équipe qui affectionne plus que les Pels les jeunes talents des Lakers et pourraient proposer en échange des joueurs qui intéresseraient plus David Griffin.

Toujours selon l’insider, ce dernier voudrait récupérer contre Anthony Davis un All-Star, un jeune talent qui aurait le potentiel d’un All-Star et deux premiers tours de draft. Ce que ne peuvent par exemple proposer les Los Angeles Lakers et les New York Knicks sans l’aide d’autres équipes.

David Griffin obtiendra-t-il ce qu’il souhaite ? Anthony Davis peut devenir free agent l’été prochain et il a manifesté à plusieurs reprises depuis février sa volonté de partir. Ce qui affaiblit forcément la position des New Orleans Pelicans, puisque l’Unibrow pourra faire valoir qu’il n’est pas disposé à re-signer en cas de deal avec une équipe qui ne l’intéresse pas.

Néanmoins, l’expérience Kawhi Leonard aux Toronto Raptors pourraient pousser des équipes ne figurant pas sur la wishlist de Davis, y compris de plus petits marchés, à tenter leur chance.