127 PHI
108 CHI
112 WAS
113 MIA
128 POR
119 LAL

Boris Diaw était chaud pour signer à Phoenix

BasketSessionPar BasketSession Publié

Boris Diaw était prêt à poursuivre sa carrière pour trois équipes NBA et une en particulier : les Phoenix Suns. Ils n'ont pas donné suite...

Boris Diaw a livré le premier grand entretien depuis l'annonce de sa retraite au journal L'Equipe ce vendredi. Une interview passionnante où "Babac" revient sur les étapes de sa carrière et se livre bien plus que du temps où il était joueur et un poil avare en mots devant la presse. Parmi les choses les plus intéressantes, on note tout de même que la retraite n'était pas irrémédiable pour le capitaine des Bleus. Certaines opportunités auraient pu le dissuader, mais elles ne se sont jamais présentées.

"Il y en a où je serais retourné direct. Utah et San Antonio, bien entendu. Mais aux Spurs, des joueurs d'expérience, ils en ont, donc je ne me suis même pas posé la question. [...] Le club pour qui j'ai laissé la porte ouverte le plus longtemps, c'est Phoenix. J'ai encore une maison là-bas, c'est une ville et une franchise que j'adore, où j'ai passé de superbes années, avec une équipe en complète reconstruction. Avec, en plus, Élie Okobo, jeune Bordelais qui s'est fait drafter, et Igor Kokoskov [...] qui devient le premier entraîneur européen en NBA ! Ça aurait été génial d'aller là-bas, ça faisait sens".

On apprend même que Diaw a directement contacté les Suns pour jauger leur intérêt.

"J'ai attendu un moment, puis, finalement, j'ai appelé le propriétaire de Phoenix, Robert Sarver, que je connais bien, pour savoir ce qu'il en était. Il m'a dit qu'il n'avait pas de place, et j'ai donc fait mon annonce".

Les Suns ont raté une opportunité de recruter un vétéran estimable à moindre coût. Bon courage pour le contacter à l'avenir s'ils venaient à changer d'avis. Boris Diaw veut se lancer dans un tour du monde en bateau pour une durée de... 13 ans.