Bradley Beal pourrait toucher près de 60M en 2025/26 !

N.SPar N.SPublié

S'il attend l'été prochain pour prolonger, Bradley Beal pourrait toucher le mégajackpot avec une dernière saison à près de 60 millions

John Wall durement touché par les blessures depuis deux ans, Bradley Beal est devenu la tête d'affiche des Washington Wizards. L'arrière a affiché sa loyauté à la franchise à travers les médias et il a été récemment remercié. Il a ainsi sur la table une offre de prolongation à hauteur de 111 millions sur trois ans qui débutera en 2021. Le maximum possible. Beal a jusqu'en octobre pour l'accepter. Sauf qu'il pourrait patienter un peu afin de conclure un deal plus lucratif.

En l'état actuel des choses, il toucherait 34,5M en 2021/22, puis 37,53M et enfin 40M. S'il prolonge l'été prochain, aux mêmes conditions, il faut rajouter une saison à 42,8M. Il peut également attendre sagement d'être free agent en 2021 et ainsi toucher en plus 46,5M et 49,5M d'ici 2026. Sauf que Bradley Beal a le potentiel pour entrer dans une toute autre dimension salariale. Pour cela, l'histoire est bien connue, il doit finir MVP ou inscrire son nom dans une All-NBA Team. En rentrant dans cette Derrick Rose Rule, la star des Wiz' sera éligible à un contrat supermax. Attention, les chiffres font mal à la tête.

  • 43,8M en 2021/22
  • 47,3M en 2022/23
  • 50,8M en 2023/24
  • 54,3M en 2024/25
  • 57,8M en 2025/26

On pourrait donc comprendre que l'ancien des Gators de Florida puisse patienter un peu et tenter d'accrocher ce contrat. Surtout si la franchise arrive, d'ici-là, à se débarrasser de John Wall.