Byron Scott défend D’Angelo Russell : « Il n’a que 19 ans ! »

Très critiqué après un début de saison décevant avec les Los Angeles Lakers, D'Angelo Russell peut compter sur le soutien de son entraîneur Byron Scott.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Byron Scott défend D’Angelo Russell : « Il n’a que 19 ans ! »
Dans la galère des Los Angeles Lakers en ce début de saison (4 défaites pour 0 victoire), le #2 pick de la draft 2015 n'échappe pas aux critiques. Décevant sur les premiers matches (8,5 points, 2,5 rebonds, 2,8 passes décisives de moyenne), D'Angelo Russell est effectivement la cible de nombreux fans des Angelenos qui le considèrent déjà comme un échec. Bien évidemment, même si les performances du jeune meneur sont très moyennes, il est difficile de le tacler de cette manière après seulement quelques rencontres en NBA (et surtout qu'il n'est pas le symbole des difficultés des Lakers). Interrogé à ce sujet, l'entraîneur des Lakers, Byron Scott, a tenu à défendre son rookie.
"J'ai entendu les critiques, et c'est décevant. J'espère qu'il ne va pas être affecté. Il est en train d'apprendre, je ne dirais pas qu'il est en difficulté, il est en apprentissage, et les gens doivent comprendre ça, ce n'est qu'un gamin de 19 ans ! Parfois j'ai envie de dire : 'attendez les gars, il n'a que 19 ans. Laissez-le un peu tranquille, c'est tout nouveau pour lui'. Mais les fans ne comprennent pas ça", a déclaré Byron Scott au OC Register.
C'est le prix à payer en débarquant au sein d'une franchise mythique comme les Los Angeles Lakers. Les fans de cette formation sont habitués à gagner, à aller en Playoffs et ils attendent avec une énorme impatience la fin de cette période difficile pour l'équipe californienne. Sélectionné au #2 pick de la dernière draft, D'Angelo Russell représente l'avenir des Lakers et les attentes autour de ce jeune homme de 19 ans sont tout simplement gigantesques. Du coup, rien n'est pardonné et les critiques ont été importantes à son sujet après seulement 4 rencontres. Espérons pour le meneur, et pour les Angelenos, qu'il parviendra à faire taire ses détracteurs dans les semaines à venir...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest