Derek Fisher : « Carmelo Anthony laisse la place à ses coéquipiers, c’est ce que font les leaders »

Carmelo Anthony semble avoir fait évolué sa façon de jouer cette saison. Moins présent offensivement, plus collectif, l'ailier est plus serein et croit en ses coéquipiers.

Clément BartholoméPar Clément Bartholomé | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Derek Fisher : « Carmelo Anthony laisse la place à ses coéquipiers, c’est ce que font les leaders »
Carmelo Anthony joue différemment cette saison. En atteste sa passe à José Calderon pour prendre le shoot de la gagne, raté, dans les dernières secondes de la défaite des New York Knicks face aux San Antonio Spurs (100-99) vendredi dernier. L'ancien Melo n'aurait lui pas hésité une seule seconde :
"J'aurais sans doute pris ce shoot", rapporte-t-il à NewsDay. "Je l'aurais pris et je l'aurais mis, il y a deux ans."
Sauf qu'à 31 ans, la superstar semble enfin avoir mûri. Impliqué en défense, il agit désormais comme un véritable leader auprès de ses coéquipiers et lâche enfin la gonfle en attaque. Il n'a jamais pris aussi peu de tirs par match (17,8) et sa moyenne de points n'a jamais été aussi faible depuis sa seconde saison dans la Ligue (21,7). À contrario, il n'a jamais délivré autant de passes décisives (3,8) et frôle régulièrement le triple double : il lui manquait une passe contre Minnesota le 16 décembre, trois mardi à Atlanta et deux samedi contre Milwaukee.
"J'ai toujours demandé de l'aide pour m'enlever le fardeau de devoir scorer 25, 30 ou 35 points par match pour gagner. Cela devient une lourde charge à porter. Je réalise que les gars de cette équipe peuvent m'enlever une partie de ce fardeau."
Son coach, Derek Fisher, se réjouit du nouveau Carmelo Anthony qui aide à faire progresser son équipe :
"Nos gars ressentent la confiance qui émane de lui. [...] Il laisse la place pour que ses coéquipiers trouvent leur jeu et ce qu'ils font de bien. Il cherche comment dominer le jeu d'une autre manière. C'est ce que font les leaders.
Actuellement dans la course aux playoffs (10ème avec un bilan de 19 victoires pour 20 défaites), les Knicks ont déjà remporté plus de matchs que l'an passé (17 victoires - 65 défaites). Le chemin est encore long, mais on sent qu'une vraie équipe est en train de naître dans le sillage de son franchise player.

Les stats en carrière de Carmelo Anthony

Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2003-04 DEN 82 36:31 7.6 17.9 42.6 0.8 2.6 32.2 5.0 6.4 77.7 2.2 3.8 6.1 2.8 3.0 1.2 0.5 2.7 21.0
2004-05 DEN 75 34:46 7.1 16.4 43.1 0.6 2.1 26.6 6.1 7.6 79.6 1.9 3.8 5.7 2.6 3.0 0.9 0.4 3.1 20.8
2005-06 DEN 80 36:45 9.5 19.7 48.1 0.5 1.9 24.3 7.2 8.9 80.8 1.5 3.4 4.9 2.7 2.7 1.1 0.5 2.9 26.5
2006-07 DEN 65 38:14 10.6 22.4 47.6 0.6 2.3 26.8 7.1 8.7 80.8 2.2 3.8 6.0 3.8 3.6 1.2 0.3 3.1 28.9
2007-08 DEN 77 36:26 9.5 19.2 49.2 0.8 2.1 35.4 6.0 7.7 78.6 2.3 5.1 7.4 3.4 3.3 1.3 0.5 3.3 25.7
2008-09 DEN 66 34:30 8.1 18.3 44.3 1.0 2.6 37.1 5.6 7.1 79.3 1.6 5.2 6.8 3.4 3.0 1.1 0.4 3.0 22.8
2009-10 DEN 69 38:10 10.0 21.8 45.8 0.9 2.7 31.6 7.4 8.9 83.0 2.2 4.4 6.6 3.2 3.0 1.3 0.4 3.3 28.2
2010-11 NY 27 36:11 9.1 19.9 46.1 2.0 4.6 42.4 6.1 7.0 87.2 1.5 5.2 6.7 3.0 2.4 0.9 0.6 3.3 26.3
2010-11 DEN 50 35:29 8.7 19.3 45.2 0.8 2.5 33.3 6.9 8.3 82.3 1.5 6.1 7.6 2.8 2.8 0.9 0.6 2.7 25.2
2011-12 NY 55 34:06 8.0 18.6 43.0 1.2 3.7 33.5 5.4 6.7 80.4 1.6 4.7 6.3 3.6 2.6 1.1 0.4 2.8 22.6
2012-13 NY 67 37:02 10.0 22.2 44.9 2.3 6.2 37.9 6.3 7.6 83.0 2.0 4.9 6.9 2.6 2.6 0.8 0.5 3.1 28.7
2013-14 NY 77 38:43 9.6 21.3 45.2 2.2 5.4 40.2 6.0 7.0 84.8 1.9 6.2 8.1 3.1 2.6 1.2 0.7 2.9 27.4
2014-15 NY 40 35:41 9.0 20.2 44.4 1.5 4.5 34.1 4.7 5.9 79.7 1.8 4.8 6.6 3.1 2.2 1.0 0.4 2.2 24.2
2015-16 NY 37 34:46 7.7 17.8 43.3 1.4 4.3 32.9 4.9 5.9 83.0 1.7 6.1 7.7 3.8 2.5 0.9 0.6 2.5 21.7
Totals 867 36:23 8.9 19.6 45.4 1.1 3.2 34.4 6.1 7.5 81.1 1.9 4.7 6.6 3.1 2.9 1.1 0.5 2.9 25.1
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest