CQFR : les Celtics restent en vie, Tatum s’est démultiplié !

CQFR : les Celtics restent en vie, Tatum s’est démultiplié !

Voici ce qu'il fallait retenir du Game 3 entre les Boston Celtics et le Miami Heat. Jayson Tatum a été bon pour maintenir son équipe en vie.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA

Miami Heat 106-117 Boston Celtics (2-1)

---

Les Boston Celtics se trouvaient dans l'obligation de réagir ! Dos au mur après deux premières défaites, les hommes de Brad Stevens ont relancé ces Finales de la Conférence Est. En effet, dans le Game 3, la franchise du Massachusetts a dominé le Miami Heat (117-106) pour revenir à 1-2 dans la série. Après les tensions entre les joueurs des Celtics lors du Game 2, la réaction des cadres était particulièrement attendue. Et elle a été à la hauteur de l’événement. Ils ont tous été au dessus de 20 points : Jaylen Brown (26), Jayson Tatum (25), Kemba Walker (21) et Marcus Smart (20).

Miami contrôle la zone

En tête quasiment toute la rencontre, Boston a cette fois-ci réussi à bien gérer son avantage au score. Même avec une large avance, ils sont restés agressifs pour répondre aux runs des Floridiens. Car comme toujours, Miami n'a rien lâché. Mené de 12 à 20 points en seconde période, le Heat a tout de même réussi à revenir à 5 petits points dans le money-time... Un come-back possible grâce au chantier réalisé par Bam Adebayo (27 points, 16 rebonds). Si Jimmy Butler (17 points) et Tyler Herro (22 points) l'ont bien soutenu, Goran Dragic a été cette fois-ci un ton en dessous : 11 points à 2/10 aux tirs. Mais finalement, dans les dernières secondes, Smart a été solide aux lancers-francs pour sceller la victoire des siens. Et donc la défaite de Miami. La seconde dans l'intégralité de ces Playoffs pour les hommes d'Erik Spoelstra.

En tout cas, pour Boston, il s'agit d'une vraie et belle réaction. Pour relancer l'intérêt de ces Finales à l'Est, il s'agit du scénario parfait. Il faut l'avouer, il y avait tout de même une crainte après les embrouilles du Game 2 chez les Celtics : une véritable implosion. Car en face, ce Heat semble prêt à exploiter la moindre faille. Mais visiblement, les Celtics n'ont pas seulement crié dans les vestiaires. Ils ont utilisé cette frustration pour mieux réagir.

"Il y a de bons gars dans le vestiaire. Beaucoup d'émotion, beaucoup de passion, mais nous sommes une famille. Nous sommes tous présents les uns pour les autres au final. Ce lien s'est amplifié avec notre temps ici dans cette bulle. Nous avons toujours une volonté extrêmement élevée et nous avons persévéré pour gagner ce match", a estimé Jaylen Brown face à la presse.

Au niveau des individualités chez les Celtics, il faut tout de même insister sur le gros match de Jayson Tatum. Pointé du doigt pour sa performance dans le Game 2, il a parfaitement réagi. 25 points, 14 rebonds et 8 passes décisives. Malgré une certaine maladresse (9/20 aux tirs), le jeune prodige a compensé avec une activité énorme. Encore confronté à l'excellente zone du Heat, il a cette fois-ci plus précis dans ses choix. Moins brouillon et moins enclin à se casser les dents sur cette défense floridienne, il a souvent réalisé le geste juste pour marquer ou créer le décalage. Une prestation qui doit lui permettre de prendre confiance face à une telle adversité.

Enfin, en sortie de banc, Gordon Hayward a été précieux pour Boston. On se posait des questions sur son apport après sa récente blessure. Mais 5 semaines après son problème à la cheville, l'ailier peut rendre de précieux services aux Celtics. De retour pour ce match, il a disputé 31 minutes. Ses statistiques n'ont pas été exceptionnelles : 6 points, 5 rebonds, 4 passes décisives et 3 interceptions. Une belle preuve tout de même de son activité dans tous les domaines. Sans être omniprésent ou crever l'écran, il a apporté à la création face à la zone du Heat. Et même dans le combat, il a été irréprochable malgré des difficultés à suivre le rythme. Même encore rouillé, il peut être un vrai atout pour les Celtics sur la suite de cette série.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest