114 DET
120 MIN
116 BOS
106 DAL
116 NOP
122 HOU
109 SAS
113 MEM
108 GSW
122 UTA
98 LAC
88 TOR

Charles Barkley se moque de la « fête de câlins » entre Embiid et Towns

BasketSessionPar BasketSession Publié

Habitué à une NBA bien plus physique, Charles Barkley s'est bien marré devant l'accrochage entre Joel Embiid et Karl-Anthony Towns.

Avec une vraie tension entre les deux hommes, Joel Embiid et Karl-Anthony Towns en sont venus aux mains jeudi. Pour cet incident, la NBA a décidé de sanctionner les deux joueurs des Philadelphia Sixers et des Minnesota Timberwolves de deux matches de suspension. Si cet accrochage a beaucoup fait parler, ce type d’événement devient de plus en plus rare dans une NBA aseptisée. Mais dans un autre temps, la Ligue était bien plus physique. Et les bagarres étaient bien plus sévères. C'était notamment le cas avec Charles Barkley. Désormais consultant pour TNT, l'ex-joueur des Houston Rockets s'est bien marré devant cette scène.

"Comment je peux qualifier cette scène si je ne la considère pas comme une bagarre ? Une fête de câlins. C’était deux hommes qui se tenaient l'un l'autre. Il n’y a pas eu un coup de poing de lancé ! Comment tu peux appeler ça une bagarre si aucun coup de poing n’est parti ?", a lancé Charles Barkley en se marrant.

C'est d'ailleurs pour cette raison que la NBA a été plutôt clémente avec les deux intérieurs. Malgré la mauvaise image renvoyée, Joel Embiid et Karl-Anthony Towns ne se sont pas vraiment frappés. A l'époque de Charles Barkley, les accrochages étaient bien plus rugueux...