La NBA doit s’occuper de James Dolan, estime Charles Oakley

Charles Oakley a réagi à ce qui est arrivé à son ami Spike Lee lundi. Pour lui, la NBA ne peut plus laisser James Dolan fait n'importe quoi à New York.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La NBA doit s’occuper de James Dolan, estime Charles Oakley

Lorsque le service de sécurité du Madison Square Garden a voulu empêcher Spike Lee d'utiliser l'entrée des employées lundi à la demande de James Dolan, le réalisateur a mentionné son ami Charles Oakley, lui aussi en bisbille avec le patron de la franchise. "Arrêtez-moi comme mon frère Oakley !", a lancé Lee en préambule d'une polémique qui a encore une fois éclipsé le domaine sportif. Mercredi, Charles Oakley a réagi à cet incident qui lui a confirmé que ce qui se passait dans les hautes sphères des Knicks était toujours aussi inacceptable.

"Tout ça doit être stoppé d'une manière ou d'une autre. La NBA doit se pencher dessus. On ne peut pas continuer à fermer les yeux là-dessus. C'est comme si on détournait le regard et continuait à marcher alors que quelqu'un se fait frapper. Ça continue de se passer à New York. Les gens vont continuer de ne pas venir ici parce que c'est toujours la même chose. Ils ont un nouveau président, mais tout le monde ne parle que de ce qui s'est passé avec Spike Lee. Je connais Leon, c'est un super gars. Mais bon, je pense que c'est quelque chose que même Barack Obama ne pourrait pas réparer", a expliqué Charles Oakley à l'Associated Press.

La NBA est déjà intervenue pour pousser des propriétaires à abandonner leur franchise. La pression mise sur Donald Sterling avait porté ses fruits, mais c'était pour des faits évidemment plus graves et choquants. Bruce Levenson d'Atlanta était également devenu indésirable pour sa politique discriminatoire. Ce sera plus compliqué avec James Dolan et sa franchise évaluée à 4.6 milliards de dollars...

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest