La défaite immonde et historique des Clippers en chiffres

La défaite immonde et historique des Clippers en chiffres

Les Dallas Mavericks ont massacré les Los Angeles Clippers dimanche soir (124-73). Quelques stats pour illustrer l’horreur.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Une dérouillée. Une terrible dérouillée. Les Los Angeles Clippers, vainqueurs de leurs deux premiers matches cette saison, se sont inclinés lourdement contre les Dallas Mavericks, qui cherchaient justement leur première victoire, hier soir. Un succès 124 à 73 des Texans. Avec un écart historique de 50 points à la pause. Du jamais vu en NBA. Retour sur ce carnage avec quelques chiffres.

Dramatiques, les Clippers prennent une rouste historique contre Dallas !

Une rouste des Clippers en stats

23-3 : Le run dévastateur passé par les Mavericks dans le premier quart temps pour prendre l’avantage (25-5). On sentait dès les premières minutes que les Clippers n’étaient pas dans la partie et Luka Doncic et ses coéquipiers en ont profité pour prendre le large d’entrée.

36-13 : L’écart à la fin du premier quart temps.

77-27 : Le score à la mi-temps. Historique. Ignoble.

1 sur 9 : La réussite à trois-points des Clippers en première mi-temps. Leur pire performance dans ce domaine depuis 25 ans.

32-16 : L’avantage aux rebonds des Mavericks, toujours en première période.

16-3 : L’écart aux passes décisives. Luka Doncic, avec 4 caviars à la pause, comptait déjà plus d’assists que toute l’équipe de Los Angeles réunie.

6-0 : L’écart aux interceptions. Ce qui illustre très bien la différence d’engagement et d’application entre les deux formations. Les Clippers ne prenaient pas soin du ballon en attaque et ils manquaient d’intensité en défense.

20-2 : Le nombre de points inscrits par chaque équipe en contre-attaque. Les Mavericks n’ont même pas eu besoin de forcer leur talent, ils se sont contentés de courir.

34-10 : Le nombre de points inscrits par chaque équipe dans la peinture. Aucune protection du cercle pour les Clippers, chaque défenseur étant passé bien trop facilement avec des trous béants un peu partout, bien exploités par l’attaque de Rick Carlisle.

4 : Le nombre de Clippers qui ont marqué en première mi-temps : Paul George (13), Ivica Zubac (6), Serge Ibaka (5) et Luke Kennard (3).

Le match peut être perçu sous un autre angle et mettre en avant une grosse victoire des Mavericks. Mais nous ne sommes pas tout à fait d’accord. Sans vouloir nous en prendre « gratuitement » aux Clippers, nous avons le sentiment que ce match, les Angelenos l’ont complètement laissé filer. Sans se battre.

Certes, il ne s’agit que d’une rencontre au début d’une longue saison et après deux prestations convaincantes. Certes, Kawhi Leonard (victime d’un coup de coude de son coéquipier Serge Ibaka) manquait à l’appel. Mais cette déroute illustre malheureusement bien le caractère des Clips. Ils lâchent complètement l’affaire quand ils sont dos au mur. Et ce n’est pas nouveau. Le match, au final, ils l’avaient perdu avant de le jouer.

Ce n’est pas si dramatique en soi mais ça reste problématique, surtout que c’est une mauvaise habitude qu’ils doivent changer s’ils veulent vraiment prétendre au trophée.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest