CQFR : LeBron roi du derby, Schröder ce voleur clutch

CQFR : LeBron roi du derby, Schröder ce voleur clutch

Voici ce qu'il fallait retenir des 11 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA, celle de LeBron James

Bulls @ Nets : 107-110

Pelicans @ Wolves : 120-107

Lakers @ Clippers : 112-103

Thunder @ Celtics : 105-104

Bucks @ Suns : 131-140

Heat @ Wizards : 100-89

Pacers @ Mavs : 112-109

Magic @ Rockets : 126-106

Spurs @ Cavs : 129-132, après prolongation

Pistons @ Knicks : 84-96

Raptors @ Kings : 118-113

---

- Les Clippers avaient remporté les deux premiers clashes pour la suprématie de la ville. Les Lakers ont fait en sorte de ne pas laisser un avantage psychologique trop important à leurs voisins. Le derby de L.A. a tourné en faveur des Purple and Gold, au terme d'une partie accrochée et qui sentait bon les playoffs. En tout cas, elle a donné envie à tout le monde de voir ces deux équipes-là se croiser durant la post-saison.

Après avoir remporté son duel face à Giannis Antetokounmpo, 48 heures plus tôt, LeBron James a de nouveau montré les muscles pour mettre fin à la série de 6 victoires des Clippers. LeBron James a rendu une belle copie (28 points, 9 passes et 8 rebonds) et n'a pas fui défensivement. C'est dans cette configuration qu'il est de nouveau menaçant pour le Greek Freak dans la course au MVP.

LeBron James n'a évidemment pas tout fait tout seul. Pour répondre à Paul George (31 points) et Kawhi Leonard (27 pts), un peu trop seuls, James a pu s'appuyer sur Anthony Davis (30 pts, 8 rbds à 11/19), mais aussi sur l'étonnant Avery Bradley (24 pts à 6/12 à 3 pts).

Sans surprise, ça a chicané entre LeBron James et Patrick Beverley, qui n'a pas perturbé la superstar des Lakers comme il l'aurait aimé.

On en redemande et si possible en finale de conférence !

- Dennis Schröder est l'un des héros de la nuit. L'Allemand a réussi une interception et un panier décisif contre les Boston Celtics, pour offrir la victoire au Thunder. Schröder a surpris Kemba Walker près de son propre panier, dépossédant le All=Star pour donner un point d'avance à OKC à 8 secondes de la fin.

- La première mesure de Jacque Vaughn (ou de sa hiérarchie...) comme head coach des Brooklyn Nets : réintégrer DeAndre Jordan au cinq de départ. Le pivot était titulaire contre les Bulls et fini en double-double (11 points, 15 rebonds), mais c'est bien Spencer Dinwiddie (24 points) et son sang froid sur la ligne (14/15) qui ont fait la différence pour les Nets. Timothé Luwawu-Cabarrot a joué 23 minutes en sortie de banc pour 1 point, 2 passes 1 rebond, mais aussi 5 fautes.

- Cette fois il y avait Harden et Westbrook ensemble sur le parquet pour les Rockets. On se disait donc que Houston allait se reprendre après trois défaites un peu inquiétantes pour la viabilité de leur ultra small ball. Raté. A domicile et contre Orlando, les Texans ont encore déjoué et été dominés par le Magic, pourtant privé d'Evan Fournier. Harden et Westbrook ont compilé 47 points, mais aussi et surtout plus de turnovers (12) que de passes décisives (10)... DJ Augustin (24 points) a eu un bel impact en sortie de banc pour les Floridiens.

- Jusqu'ici, les Bucks s'en étaient plutôt bien sortis lorsqu'ils avaient dû se passer de Giannis Antetokounmpo. Touché au genou contre les Lakers, le MVP sortant manquera au moins 2 matches et n'était pas apte à affronter les Suns. Milwaukee l'a payé, succombant au terme d'un match sans doute bien trop ouvert au goût de Mike Budenholzer. Malgré les 39 points de Khris Middleton, la force de frappe offensive des Suns a prévalu. Monty Williams n'a utilisé que 8 joueurs, mais quatre de ses titulaires ont marqué entre 21 et 36 points. Lorsque Devin Booker (36 points à 13/17) est dans ces dispositions et que Ricky Rubio est d'humeur à claquer un triple-double (25 points, 13 passes et 13 rebonds), Phoenix est une équipe nettement plus dangereuse.

- Domantas Sabonis a effacé Troy Murphy du livre des records des Pacers, en devenant le champion des double-doubles de la franchise sur une saison lors de la victoire d'Indiana à Dallas. Le Lituanien (20 points, 17 rebonds pour son 50e DD de la saison) a été encore un élément moteur du succès des siens. Les joueurs de Nate McMillan ont réussi à frustrer Luka Doncic et Kristaps Porzingis. Le Slovène a manqué deux tentatives à 3 points dans le money time et c'est Victor Oladipo qui a finalement été le plus clutch de la nuit avec un shoot payant à 38 secondes de la fin et deux lancers convertis 15 secondes plus tard. Dallas menait encore de 5 points à 3 minutes de la fin...

- Les Pelicans ont débuté leur road trip de 4 matches par une victoire logique sur le parquet des Wolves. Jrue Holiday a brillé de mille feux avec 37 points, 9 rebonds et 8 passes. Zion Williamson (23 points) a lui fait admirer à nouveau sa connexion avec Lonzo Ball. Si ces deux-là restent ensemble quelques années, ils risquent de battre le record de alley-oops entre deux partenaires...

 

- San Antonio va toujours mal et se rapproche un peu plus du moment où on devra officiellement annoncer la fin de la série de playoffs consécutifs pour la franchise. C'est cette fois à Cleveland et en prolongation que les Spurs ont craqué. Avec LaMarcus Aldridge, c'était déjà compliqué. Sans lui, touché à l'épaule, la mission était impossible. Les Texans ont pris Andre Drummond (28 points, 17 rebonds) dans le buffet, mais aussi et surtout un panier à 3 points de Kevin Love en prolongation pour ranger leurs espoirs de s'imposer dans l'Ohio.

- Kyle Lowry et Pascal Siakam ont empêché Toronto de chuter à Sacramento. Le gros 4e quart temps de Lowry (13 points sur ses 30) et le money time foudroyant du Camerounais 11 points sur les dernières 2:30 du match, ont assuré le succès des champions en titre.

- Après quatre défaites de suite à l'extérieur, le Heat a renoué avec le succès sur le parquet de Washington. Bam Adebayo a été tellement bon (27 points, 14 rebonds et 6 passes) pour porter Miami qu'il s'est permis de revêtir un maillot de Bradley Beal à la fin du match sans peur d'être accusé de tampering...

- Après trois quart-temps serrés, les Knicks sont venus à bout des Pistons grâce à une dernière période assez épatante sur le plan défensif, limitant Detroit à 13 points. Julius Randle (22 points, 12 rebonds) et Mitchell Robinson (14 pts, 11 rbds) ont été les Knicks les plus en vue. Frank Ntilikina a joué 17 minutes en sortie de banc pour 7 points, 3 rebonds, 2 interceptions et 1 passes. Dans le camp d'en face, Sekou Doumbouya a joué 16 minutes pour 4 points, 1 rebond, 1 passe et 1 interception.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest