CQFR : Butler a reconquis Minny, Jerebko héroïque

CQFR : Butler a reconquis Minny, Jerebko héroïque

9 matches au menu de la nuit écoulée en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA

Hornets @ Magic : 120-88

Knicks @ Nets : 105-107

Celtics @ Raptors : 101-113

Hawks @ Grizzlies : 117-131

Cavs @ Wolves : 123-131

Kings @ Pelicans : 129-149

Pacers @ Bucks : 101-118

Warriors @ Jazz : 124-123

Thunder @ Clippers : 92-108

---

- Le choc de l'Est de la nuit a tourné en faveur des Raptors. Après un démarrage en balle, Boston a baissé pavillon et s'est mangé l'intensité de Toronto en pleine poire. Kawhi Leonard a montré ce qu'il pouvait apporter dans des affiches de cette envergure : 31 points, 10 rebonds et 3 passes pour lui, sans même avoir l'air d'être à 80% de ses moyens. La simple dureté de son jeu fait déjà la différence...

- Danny Green et Kawhi Leonard ont placé un move défensif synchronisé importé de San Antonio : la double-lame de la mort qui tue.

- On attendait D'Angelo Russell chez les Brooklyn Nets dans ce début de saison. On ne voit que Caris LeVert ! Après une première sortie probante gâchée par une dernière possession loupée face à Detroit, le jeune arrière a vite rebondi. En plus d'un match à nouveau plein (28 points, 6 rebonds et 5 passes), LeVert a été clutch dans le derby de New York en inscrivant le panier de la gagne à une seconde de la fin. Dommage pour les Knicks que ce soit Tim Hardaway Jr qui défendait sur lui et non Frank Ntilikina, leur meilleur défenseur...

- Frank Ntilikina a passé 31 minutes sur le parquet contre les Nets pour 9 points, 4 passes et 3 interceptions. A nouveau titularisé au poste 3, Frank a en revanche eu beaucoup plus la balle dans les mains que lors du premier match. Dans l'attitude, il était en tout cas plus "meneur". Sa défense a de nouveau été quasiment irréprochable.

- Kevin Knox s'est bien repris après un premier match raté avec les Knicks. Toujours en sortie de banc, l'ailier rookie a eu l'air moins stressé : 17 points et 6 rebonds à 3/4 à 3 points en 28 minutes.

- On s'attendait à ce que Jimmy Butler se fasse pourrir comme il faut par le public du Target Center. Surtout qu'il avait quasiment supplié les fans de le faire. Les huées ont duré... cinq possessions. Après une intro houleuse sur le terrain, Butler a retourné l'opinion comme une crêpe. L'intensité de l'arrière All-Star et surtout son impact sur le jeu des Wolves ont tellement sauté aux yeux que les fans ont complètement retourné leur veste. Le récital de "Jimmy Buckets", 33 points, 7 rebonds et 4 interceptions à 10/12 contre les Cavs a même poussé quelques audacieux à lâcher des "MVP ! MVP !". Probablement les mêmes qui lui reprochaient de caguer sur la crédibilité de la franchise...

- Vous entendez le doux son des vestes et manteaux qui se retournent pendant que Butler est sur la ligne ?

- Et qui dit Butler inspiré dit... KAT effacé. Pas de problèmes de faute pour Towns ce coup-ci, mais une relative timidité offensive que l'on ne peut détacher de la présence de Jimmy Butler. En deux matches, l'intérieur All-Star a compilé 20 points à 6/16.

- Kevin Love a fait le job contre l'équipe qui l'a drafté : 25 points, 19 rebonds et 7 passes pour le franchise player des Cavs. Les Wolves peuvent quand même se féliciter de l'avoir fait shooter à 6/19.

- Le héros improbable de la nuit, c'est Jonas Jerebko. Son panier à l'arrache à 0.3 seconde de la fin après un tir manqué par Kevin Durant a offert la victoire aux Warriors à Salt Lake City. Golden State n'a pas eu à devancer grand monde pour s'attacher les services du Suédois free-agent, décisif contre son ancienne équipe. Encore une bonne pioche...

- On a pourtant bien cru que les Warriors allaient mordre la poussière. En défense, c'était d'ailleurs opération portes ouvertes pour les champions, qui avaient déjà pris 81 pions à la pause ! Après 30 changements de leader au tableau d'affichage, Utah a craqué. La faute aux efforts défensifs soudains des Californiens et à un jeu un poil statique, notamment de la part de Donovan Mitchell, maladroit cette nuit (7/23).

- Joe Ingles est pâle comme un cachet d'aspirine et a constamment l'air de revenir d'une cuite dans un bar de Melbourne. Mais quel foutu joueur ! En défense comme en attaque, l'Australien a été un poison pour les Warriors. Avec 27 points à 7/11 à 3 points, on a même cru qu'il allait faire gagner le Jazz a lui seul. Ce n'est pas son anniversaire et Utah a perdu donc on ne pas ressortir le traditionnel "Land Down Under" à sa gloire, mais ça reviendra forcément très bientôt...

- Captain Obvious au rapport : Kevin Durant (38 points) et Stephen Curry (31 points) sont absolument inarrêtables dès qu'ils décident d'accélérer. Ils l'ont fait dans les 20 dernières minutes du match et ça a payé.

- Deux matches pour les Warriors et deux 3e quart-temps perdus. Normalement, c'est durant ces 12 minutes que Golden State déchaîne les enfers et fait entrer l'adversaire en dépression. A surveiller dans les jours et les semaines qui viennent.

- Nikola Mirotic était un lieutenant précieux pour Anthony Davis en deuxième partie de saison l'an dernier. Après deux matches, l'ancien Bull est beaucoup plus que ça. Déjà redoutable face aux Rockets, "Miro" a explosé face aux Kings : 36 points et 9 rebonds à 14/21 avec un récital offensif. Davis n'a même pas eu à forcer à ses côtés et s'est "contenté" de 25 points, 10 rebonds et 6 passes. C'est le tandem fort de ce début de saison à l'Ouest !

- Le troisième larron de NOLA va bien aussi, merci pour lui. Julius Randle a beau être gêné par des douleurs au pied, son entrée a encore été pertinente (13 points, 14 rebonds).

- Merci à David Joerger d'avoir sorti Marvin Bagley du placard. Malgré la fessée cul-nul reçue par Sacramento (149 points encaissés...), le rookie a joué 33 minutes en sortie de banc et a montré de bonnes choses en attaque : 19 points, 8 rebonds, 3 passes et 3 interceptions.

- Toujours pas de Russell Westbrook pour OKC face aux Clippers. L'absence du MVP 2017 a débouché sur une nouvelle copie catastrophique du Thunder en attaque : 35.8% au shoot, 18 passes décisives en tout et le vaillant Steven Adams un peu esseulé (17 points, 18 rebonds) pendant que Paul George jouait les solistes maladroits (7/27).

- Giannis Antetokounmpo monte gentiment en pression avec un deuxième match gagné par les Bucks, cette fois contre Indiana. 26 points, 15 rebonds et 5 passes pour le "Greek Freak". Seul bémol, son adresse à 3 points : 0/7 cette nuit.

- Dans ce match, Danilo Gallinari et Tobias Harris se sont fait un petit contest entre potes. Résultat : match nul avec 26 points partout.

- Si les fans du Magic ont été saucés par l'entame positive contre Miami, la débandade a été totale contre Charlotte à domicile. 120 points dans la truffe, 88 marqués seulement et les promesses affichées deux jours plus tôt envolées. Aaron Gordon a disparu (5 points à 2/9), Mo Bamba n'a pas fait la même entrée fracassante (0/4, -20 de différentiel +/-) et Orlando a proposé une bouillie que les Hornets se sont empressés d'exploiter.

- Les Grizzlies ne mettront pas 131 points tous les soirs, mais la venue d'Atlanta en ville permet ce genre de petit divertissement. Pas sûr que les fans s'attendaient à voir Garrett Temple finir meilleur scoreur du match avec 30 points cela dit.

- Certes l'opposition n'était pas d'un niveau incroyable, mais Jaren Jackson Jr a fait du beau boulot en sortie de banc. Le rookie de Memphis a bouclé son match avec 24 points, 7 rebonds et 2 contres en 28 minutes et avec un petit 2/4 à 3 points.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest