CQFR : Anthony Davis rayonne chez lui, le trio des Nets gâche le carton de BAM

CQFR : Anthony Davis rayonne chez lui, le trio des Nets gâche le carton de BAM

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Sixers @ Pistons : 114-110
Heat  @ Nets : 124-128
Pelicans @ Wolves : 110-120
Warriors @ Jazz : 108-127
Lakers @ Bulls : 101-90
Rockets @ Mavs : 133-108
Nuggets @ Suns : 120-112, après deux prolongations

---

AD s'éclate à Chicago, sa maison

Anthony Davis avait visiblement envie de briller chez lui, à Chicago. "Unibrow" a sorti son meilleur match de la saison en attaque face à Chicago avec 37 points au compteur en 28 minutes seulement lors de la très facile victoire des Lakers. L.A. a d'ailleurs signé sa mi-temps la plus prolifique en attaque de la saison (63 pts), évitant ensuite de trop puiser dans les réserves de ses cadres.

- LeBron, même à l'économie et pas très adroit (6/16), a trouvé le moyen de compiler 17 points, 11 rebonds et 6 passes avant d'aller à la sieste.

- L'état des Bulls en rentrant au vestiaire à -30.

Adebayo, c'était chaud !

- Il a fallu les efforts combinés des trois superstars de Brooklyn pour empêcher Bam Adebayo d'infliger une troisième défaite de suite aux Nets. Bam a réussi la plus grosse perf individuelle de sa carrière au scoring (avec 41 points, 9 passes et 5 passes. Kevin Durant (31 pts), Kyrie Irving (28 pts) et James Harden (12 pts, 11 pds) ont glané leur première victoire ensemble, avec à nouveau un Harden en mode "sacrifice". Le barbu n'a pris que 8 tirs et s'est dédié à la passe. On commence à bien cerner la dynamique du trio, où KD et Kyrie seront là pour alimenter le marquoir et Harden imprimer le tempo et distribuer le jeu.

- Le plus clutch des trois, cette nuit, a été Kyrie Irving, qui a cherché les responsabilités à la finition en fin de match. Il a très bien fait puisque son adresse a permis à Brooklyn de ne justement pas plier face à Adebayo et ses camarades, toujours privés de l'alpha dog Jimmy Butler.

- Kyrie a tellement aimé le match d'Adebayo qu'il a voulu échanger son maillot avec le All-Star du Heat. Sauf que la patrouille veillait au respect des dernières consignes de la NBA au niveau du protocole sanitaire...

Embiid et Jokic continuent leur chantier

- Les Sixers continuent de bien gérer un calendrier à leur portée et d'en profiter. Joel Embiid est toujours sur un tempo de candidat au MVP après la victoire un peu poussive contre les Pistons cette nuit, où le Camerounais a inscrit 33 points et pris 14 rebonds. Ce n'est que dans le dernier quart-temps que Philly, grâce notamment à Ben Simmons (20 pts, 9 rbds et 7 pds), plein de sang froid sur la ligne (10/12), a creusé un petit écart.

Il est presque miraculeux que Detroit ait fait un peu douter Philly alors que Jerami Grant, le métronome de l'équipe depuis le début de la saison NBA, a shooté à 3/19. On est content d'avoir vu Sekou Doubouya jouer 19 minutes, d'autant que le Français a été punchy avec 13 points, 4 rebonds, 1 passe et 1 interception.

- Comme Joël Embiid, Nikola Jokic a l'air d'avoir très envie qu'un pivot regagne le titre de MVP. Les 29 points et 22 rebonds du Serbe, conjugués au scoring et à la clutchitude de Jamal Murray (26 pts et un panier à 3 points pour arracher la prolongation), ont permis aux Nuggets de l'emporter à Phoenix après deux overtimes. En l'absence de Devin Booker, Chris Paul avait pourtant un peu haussé le ton (21 points, 13 passes et 9 rebonds), mais le back to back a fait du mal aux Suns, déjà battus par Denver en prolongation la veille...

Curry grimpe dans la légende

- Stephen Curry et les Warriors ont eu du mal à exister contre le Jazz, mais le "Baby-Faced Assassin" est entré un peu plus dans l'histoire de la NBA cette nuit. Curry est devenu le 2e marqueur à 3 points le plus prolifique de tous les temps, dépassant Reggie Miller avec désormais 2 562 paniers primés. Curry a claqué 27 points et 5 paniers à 3 points pour dépasser le légendaire shooteur des Pacers. Prochaine cible : Ray Allen, toujours leader avec 2 973.

Stephen Curry dépasse Reggie Miller et entre un peu plus dans la légende

- Quin Snyder a pu ménager ses cadres, tous utilisés moins de 30 minutes tant Utah était au-dessus cette nuit. Rudy Gobert a tout de même réussi à placer un double-double des familles (11 points, 14 rebonds en 24 minutes).

Boogie Cousins a encore du jus !

- Cinq matches en 7 jours, c'était clairement trop pour Dallas. Les Mavs ont pris une claque face à Houston, alors que Kristaps Porzingis était au repos et que Luka Doncic est resté sur le banc tout le 4e quart-temps. On a surtou envie de retenir le meilleur match de la saison de DeMarcus Cousins (28 points, 17 rebonds et 5 passes) et Eric Gordon (33 pts), visiblement heureux de revoir John Wall, absent des terrains depuis le trade de James Harden, en action. Victor Oladipo, lui, avait besoin de souffler à cause d'une douleur à la cuisse.

NOLA, ça ne tourne pas rond

- Quelque chose ne va pas chez les Pelicans. La dynamique n'est pas bonne à NOLA, où les joueurs de Stan Van Gundy ont perdu pour la troisième fois de suite et pour la 8e fois en 9 matches cette nuit. L'adversaire ? Les Wolves toujours privés de Karl-Anthony Towns. Naz Reid, le remplaçant de KAT, a été bon (20 pts) et le tandem Anthony Edwards (18 pts) - Jared Vanderbilt (16 pts, 11 rbds, deux records en carrière), a été performant.

Les Pels ont pris 120 pts contre une équipe diminuée et qui restait sur 4 défaites de suite et même Zion Williamson était un peu à côté de la plaque en termes d'adresse (6/16) malgré son double-double. JJ Redick, lui, semble un peu trop concentré sur ses podcasts : 0/6 à 3 pts pour le shooteur des Pels. Ce serait le bon moment pour que "SVG" demande à ses garçons de "construire un putain de mur".

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest