CQFR : Booker fait tomber Philly, Ingram se prend pour KD

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Pistons @ Wizards : 99-115

Pelicans @ Nets : 125-135

Rockets @ Grizzlies : 107-100

Bucks @ Wolves : 134-106

Sixers @ Suns : 109-114

Blazers @ Warriors : 118-127

---

- Il n'y a plus d'équipe invaincue en NBA. Il a fallu que Joel Embiid purge un deuxième match de suspension de suite pour sa bagarre de bac à sable avec "KAT", pour que les Philadelphie Sixers mordent la poussière. Sans leur pivot, les joueurs de Brett Brown sont tombés à Phoenix. Il n'y a pas si longtemps, la série d'invincibilité aurait sans doute duré si elle avait été mise à l'épreuve chez les Suns, l'une des équipes les plus incohérentes de la ligue. Cette époque est révolue et le groupe désormais coaché par Monty Williams est la bonne surprise de ce début de saison.

Devin Booker a sorti un match de patron avec une efficacité complètement flippante : 40 points à 15/19 (3/4 à 3 points). Le franchise player des Suns a l'air d'avoir gagné en maturité cette saison et la présence de Ricky Rubio à ses côtés lui fait un bien fou. On notera qu'Aron Baynes continue lui aussi de casser la baraque dans un rôle surprenant de point-center , lui dont on pensait la palette limitée aux mandales sous le cercle et aux shoots à 3 points.

Encore en tête au début du 4e quart-temps, les Sixers ont plongé par la suite malgré l'excellent match d'Al Horford (32 points, 5 rebonds et 4 passes). Furkan Korkmaz, dans le cinq en attendant le retour de l'affreux Jojo, a signé 20 points sans pouvoir, cette fois, jouer les héros au buzzer.

Attention, cette équipe de Phoenix fait un peu penser aux Kings de la saison dernière en termes d'enthousiasme et d'esprit libéré. Sauf que Sacramento n'avait pas dans ses rangs un scoreur aussi furieusement doué que Devin Booker...

Mais aussi...

- Au sortir d'un match cauchemardesque à Miami, les Rockets ont décidé de mettre Russell Westbrook au repos, même s'il n'avait joué que 26 minutes contre le Heat. Du coup, la consigne la plus simple qui soit était de retour : "filez la balle à James Harden et démerdez-vous pour lui libérer le chemin vers le cercle". La tactique si payante par le passé a fonctionné contre Memphis, même si Houston n'a pas gagné avec toute la sérénité du monde. Harden a fait du... Harden, avec 44 points à 12/28 avec 10 rebonds et 6 passes, à 7/16 à 3 points et un faiblard (selon ses standards) 13/18 sur la ligne.

- Le match s'est envenimé à deux minutes de la fin après un accrochage entre Harden et Jae Crowder, expulsé pour avoir voulu se payer le barbu en chef, averti d'une faute flagrante.

- Ja Morant progresse bien. Le rookie a fini avec 23 points et 6 passes. On attend toujours son premier poster violent, l'une de ses marques de fabrique en NCAA. Ce n'est pas faute d'essayer...

- Les Pelicans ont la tête dans le seau, mais un homme surnage chez eux dans ce début de saison. Brandon Ingram évolue à un niveau exceptionnel et il a remis le couvert lors du match champagne contre les Nets cette nuit. Brooklyn s'est imposé, mais Ingram a livré une imitation assez troublante de Kevin Durant avec 40 points, 5 rebonds et 5 passes au compteur à 17/24. L'ancien Laker a livré le meilleur match de sa carrière, contribuant notamment au 3e quart-temps à 48 points (!) de son équipe. Les 39 points et 9 passes de Kyrie Irving ont bien aidé les Nets à ne pas tomber dans le piège à domicile. La facilité avec laquelle Ingram est capable de prendre les choses en main à la finition est en tout cas très, très prometteuse pour le futur de la franchise.

- Fraîchement nommé joueur de la semaine à l'Est, Giannis Antetokounmpo s'est gentiment occupé de dézinguer des Wolves à nouveau privés de Karl-Anthony Towns, coupable d'avoir folâtré quelques instants avec Joel Embiid quelques jours plus tôt. Le "Greek Freak" avait débuté sa saison relativement tranquillement. Depuis quelques matches, on a retrouvé le Giannis MVP et personne ne semble en mesure de le stopper. En 27 minutes, Antetokounmpo a eu le temps de caler 34 points, 15 rebonds et 6 passes... On aime bien Gorgui Dieng, mais jouer avec le Sénégalais plutôt qu'avec "KAT", ça peut parfois provoquer un 62-38 assez humiliant au nombre de points marqués dans la raquette.

- Isaiah Thomas n'avait plus débuté un match depuis la nuit des temps. Il a de nouveau pu goûter à ce bonheur avec Washington contre des Pistons décimés et sans meneur de métier. Thomas a fini avec 9 points et 6 passes, alors que les Wizards se sont imposés, ce qui n'arrivera pas tous les jours cette saison.

- Andre Drummond n'a pas réussi à devenir le premier joueur depuis 35 ans à enchaîner quatre matches avec au moins 20 points et 20 rebonds au compteur. Si le pivot des Pistons a compilé 24 rebonds, il lui a manqué 5 points pour valider cet accomplissement.

- Le carton improbable et inattendu de la nuit est à chercher du côté de Golden State. Les Warriors et leur cinq décharné ont surpris Portland avec 36 points et 13 rebonds pour le rookie Eric Paschall. L'ancien champion NCAA avec Villanova a clairement envie de faire partie des jeunes que les Warriors conserveront une fois cette horrible période de transition achevée. Et il risque bien d'y arriver s'il sort des matches de cet acabit !