CQFR : Harden trop chaud pour les Lakers, Milwaukee est dans le dur

Voici ce qu'il fallait retenir des 3 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
CQFR : Harden trop chaud pour les Lakers, Milwaukee est dans le dur

Les résultats de la nuit en NBA

Raptors @ Bucks : 110-96
Nets @ Lakers : 109-98
Heat @ Kings : 118-110

Brooklyn sèche les Lakers et aiment décidément les gros

- Sale soirée pour les Lakers. Les champions en titre ont appris qu'Anthony Davis allait manquer au moins 1 mois de compétition ET ils ont été nettement dominés par une équipe qui aspire à les retrouver en Finales dans quelques mois : les Brooklyn Nets. Il n'y avait que deux des trois larrons du Big Three côté Brooklyn, mais James Harden aurait sans doute pu jouer tout seul cette nuit tant sa forme du moment est exceptionnelle.

Le Bearded One a encore été le chef d'orchestre de l'équipe avec 23 points, 11 passes et 5 rebonds, face à des Lakers usés qui auraient sans doute pris beaucoup plus cher si LeBron James n'était pas aussi fiable. Les 32 points, 8 rebonds et 7 passes du King (qui a dépassé la barre des 35 000 points en carrière pour l'occasion) n'ont pas suffi face à la bonne tenue, défensive notamment (oui, oui, tout arrive), des joueurs de Steve Nash.

Dennis Schröder a lui été écarté en dernière minute à cause du protocole Covid NBA et on a pu constater que contre une équipe avec une force de frappe comme Brooklyn, la profondeur de banc supposée de L.A. n'était pas à toute épreuve...

- Là où Brooklyn peut afficher une énorme confiance en vue des playoffs, c'est dans son bilan face aux équipes qui ont un bilan positif ou à l'équilibre. Après cette victoire contre les Lakers, les Nets sont à 10-1 (!) dans ces situations. Leur seule défaite est survenue contre les Sixers, un deuxième soir de back to back et alors que ni Kevin Durant, ni Kyrie Irving n'étaient présents.

- Kyrie Irving (16 pts), n'a pas toujours visé droit cette nuit (7/17), mais il a encore eu le chic de réussir des séquences d'une classe assez folle... Notamment celle-ci, qui n'est pas sans rappeler son regretté mentor Kobe Bryant.

- Timothé Luwawu-Cabarrot a été excellent en sortie de banc pour les Nets. Le Français, outre ses 15 points, 3 passes et 2 interceptions en 27 minutes, affiche le meilleur différentiel +/- de tout le match.

Le chef d'orchestre James Harden reste un formidable soliste

Butler-Adebayo, la vie en 3D

- Il y a une semaine, Jimmy Butler et Bam Adebayo avaient failli devenir les premiers coéquipiers de l'histoire du Miami Heat à finir en triple-double lors du même match contre Houston. Visiblement, ça titillait les deux All-Stars, qui ont remis le couvert pour de bon cette nuit contre Sacramento. En plus d'une victoire qui fait du bien - Miami restait sur trois défaites - les Floridiens ont vu la bonne forme de "Jimmy Buckets" se confirmer en même temps que leurs espoirs de raccrocher le bon wagon.

Butler a enregistré un troisième triple-double de suite, le quatrième en cinq matches, avec 13 points, 13 passes et 10 rebonds, alors que Bam Adebayo, comparé la veille à Draymond Green par Steve Kerr, a fini avec 16 points, 12 rebonds et 10 passes.

- Adebayo a encore été un moteur pour le Heat grâce à son intensité. Sur cette action, il valait mieux rester énergique après avoir vu Jimmy Butler se faire scotcher par Hassan Whiteside.

Milwaukee continue de dégringoler

- Voilà quatre ans que les Milwaukee Bucks n'avaient plus perdu cinq matches de suite en NBA. Le niveau atteint par Giannis Antetokounmpo et l'excellence collective orchestrée par Mike Budenholzer y étaient pour beaucoup. Cette nuit, la tendance s'est confirmée : Milwaukee n'a pas autant de garanties que lors des deux dernières saisons et n'est pas la meilleure équipe de l'Est. Toronto est venu enfoncer le Greek Freak et ses camarades.

Le pire, c'est que les Raptors, qui vont eux au contraire beaucoup mieux ces derniers temps, n'étaient même pas en full force, puisque Kyle Lowry était blessé. Pas besoin du meneur vétéran : Norman Powell s'est assuré que les Bucks restent dans cette spirale négative.

Powell a égalé le meilleur total de points (29, dont 15 dans le seul 1er QT) de sa discrètement bonne saison, pour épauler Pascal Siakam (27 pts) et Fred VanVleet (17 points, 8 passes et 5 rebonds).

- On a l'air d'être un peu sur du "un seul être vous manque et tout est dépeuplé" du côté de Milwaukee, puisque ces 5 défaites sont survenues en l'absence de Jrue Holiday, qui a manqué 6 matches à cause du protocole Covid NBA. Il faudra s'inquiéter si la série se poursuit même avec le grand méchant Jrue.

- On connaissait le talent défensif et l'adresse extérieure de OG Anunoby. Un peu moins sa capacité à sortir des passes de cette qualité.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest