- CHA
- MIN
- WAS
- DEN
- ATL
- UTA
- PHO
- DET
- SAC
- DAL
- GSW
- IND

CQFR : Boston se réveille et tape Golden State

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 5 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Bulls @ Pacers : 96-105

Magic @ Sixers : 106-114

Rockets @ Raptors : 107-95

Blazers @ Grizzlies : 111-120

Thunder @ Wolves : 120-131

Celtics @ Warriors : 128-95


- On sait qu'il peut arriver aux Warriors de louper complètement un match, mais accordons un peu de crédit aux Celtics. Très inquiétant depuis le All-Star Game, Boston a réussi un réveil spectaculaire sur le parquet des doubles champions en titre. Du début à la fin, les hommes de Brad Stevens ont chassé les pensées parasites autour de Kyrie Irving, l'atmosphère "toxique" évoquée par Jaylen Brown et les dernières performances collectives médiocres. Les Celtics ont joué simplement, efficacement, avec l'intensité qu'on leur connaissait et surtout... ensemble : 51% d'adresse globale, 41% à 3 points, 94% sur la ligne, Kyrie qui donne 11 passes décisives et Gordon Hayward en feu en sortie de banc (30 points à 12/16), que demande le peuple ?

- Kevin Durant avait dit juste avant le match que les Celtics iraient bien mieux lorsque les playoffs débuteront. "KD", qui a shooté à 5/16 a été très discret pendant 30 minutes, avait visiblement décidé d'essayer de leur remonter le moral avant même la post-saison...

- Et "KD" n'a pas raté l'occasion, avec son copain Kyrie, de donner du grain à moudre aux médias pour toute la journée.

- L'action de la nuit implique aussi le double MVP des Finales, mais à nouveau pas de manière positive. Kevin Durant y est allé un peu trop à la cool pour attaquer le cercle, sans voir Jayson Tatum débouler derrière lui pour lui claquer l'un des plus beaux contres de ce début d'année en NBA.

- Le petit coup de pompe se confirme pour les Raptors. Même au complet (Kawhi Leonard n'était donc pas au repos), Toronto n'a pas montré son meilleur visage contre les Rockets. A domicile, les Canadiens ont été battus dans un match où ils auront presque constamment fait la course loin derrière, avant de gommer 22 points de retard et de s'effondrer au finish. James Harden, qui a inscrit 19 de ses 35 points dans le dernier quart-temps, y est évidemment pour quelque chose...

- A la faveur de la défaite du Thunder contre les Wolves, voilà les Rockets de retour au 3e rang, une place un peu plus conforme à leur standing. Quand on pense à leurs difficultés après un mois de compétition et aux blessures qu'ils ont surmontées, la solidité mentale du "Bearded One", de Mike D'Antoni et du groupe est admirable.

- OKC, donc, pensait retrouver un peu d'aplomb avec le retour de Paul George. Raté. Le Thunder a pris de plein fouet la tornade Karl-Anthony Towns et subi une 5e défaite en 6 matches. "KAT" a imposé sa loi avec 41 points et 14 rebonds sans que personne dans le camp d'en face ne puisse le gêner. Surtout pas Jerami Grant sur ce dunk splendide.

- La tendance s'est confirmée : dès que Russell Westbrook prend plus de shoots et marque plus de points que Paul George ces dernières semaines, OKC gagne rarement. Le meneur All-Star a inscrit 38 points et pris 13 rebonds, pendant que "PG13"shootait à 8/25.

- La lutte à distance entre Indiana et Philadelphie pour la 3e place s'est poursuivie cette nuit. Les Pacers ont conservé leur avantage au tie-breaker en s'arrachant pour dominer les Bulls grâce à Bojan Bogdanovic et Darren Collison, auteurs de 49 points à deux et de sang froid dans le money time. Les Sixers, eux, ont repris leur marche en avant sans Joel Embiid, toujours convalescent, contre Orlando. Le Magic n'était pas si loin d'une nouvelle belle perf, notamment grâce aux 25 points d'Evan Fournier, mais l'adresse retrouvée de JJ Redick (26 points), notamment, a fait la différence.

- Du coup, sans jouer, Charlotte et Miami repassent devant Orlando et remercient chaudement Philadelphie. Le calendrier faisant bien les choses, les deux équipes s'affrontent la nuit prochaine du côté de South Beach.

- Mike Conley a attendu d'avoir 31 ans et d'être sur le point d'être tradé durant l'été pour battre son record de points en carrière. Le meneur des Grizzlies a guidé son équipe vers un succès étonnant contre Portland, avec 40 points au compteur dont 19 dans le dernier quart-temps. Une petite masterclass de Conley devant laquelle Damian Lillard et CJ McCollum, 51 points à eux deux, ont dû s'incliner.

- Joakim Noah a encore été précieux en sortie de banc avec 9 points, 10 rebonds et 7 passes. Il est intéressant de voir que "Jooks" évolue à nouveau comme un point forward sur certaines séquences, à l'image de ce qui lui avait permis de briller à Chicago et que l'on n'avait jamais vu ou presque lors de son oubliable "carrière" aux Knicks.


Le classement