CQFR : Jokic domine LeBron, Doncic rattrapé par le Dame Time

CQFR : Jokic domine LeBron, Doncic rattrapé par le Dame Time

Voici ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Celtics @ Wizards : 91-104
Wolves @ Raptors : 116-112
Spurs @ Hornets : 122-110
Pelicans @ Pistons : 112-123
Blazers @ Mavs : 121-118
Bucks @ Thunder : 109-114
Magic @ Suns : 90-109
Grizzlies @ Kings : 124-110
Cavs @ Clippers : 111-128
Lakers @ Nuggets : 103-122

Les Lakers perdent AD, Jokic fait mieux que LeBron

- Les Lakers auront du mal à retenir de leur défaite contre Denver autre chose que la blessure d'Anthony Davis. "AD", qui était parti fort avec 14 points en 15 minutes, a aggravé sa blessure au tendon d'Achille et a quitté ses partenaires avant la mi-temps pour aller passer une IRM. Derrière, L.A. n'a pas réussi à reprendre le tempo et à tenir le rythme imposé par Nikola Jokic et les Nuggets.

Si on pouvait considérer que ce match serait le théâtre d'un affrontement pas anodin dans la course au MVP, c'est bien le Joker qui a passé la ligne avant LeBron James. Jokic a enregistré son 6e triple-double de la saison avec 23 points, 16 rebonds et 10 passes. Le King n'est pas passé loin non plus d'une nuit en 3D (22 pts, 10 rbds et 9 pds).

- Facundo Campazzo a régalé avec 15 points et 4 passes, avec quelques pépites dont il a le secret.

A Luka les points, à Dame la victoire

- Le duel Damian Lillard vs Luka Doncic a été l'une des belles animations de la nuit. Si on s'en tient aux stats, il serait tentant de dire que Doncic l'a remporté, avec un nouveau match de très, très haut niveau. Le Slovène a claqué 44 points (à 14/20), 9 rebonds et 7 passes, 48 heures seulement après avoir porté son record en carrière à 46. Sauf que ça n'a pas suffi et que le Slovène aurait sans doute échangé quelques points contre le sang froid de "Dame" dans le money time. Il restait 5 secondes et trois points à rattraper lorsque Doncic a manqué de peu son tir extérieur et l'occasion d'envoyer le match en prolongation.

Lillard, lui, s'est "contenté" de 34 points et 11 passes, mais a marqué le panier à 3 points qui a donné l'avantage définitif à Portland dans la dernière minute de jeu. Ces fameux paniers dans le money time sont l'une des petites lacunes qui privent parfois Luka Doncic de pouvoir savourer certaines de ses perfs stratosphériques. Dallas restait sur quatre victoires de suite et n'est pas passé si loin que ça d'une cinquième. Les choses vont quand même un peu mieux pour les Mavs, mais il y a du boulot. Les Blazers diminués auraient dû être à leur portée.

Luka Doncic gagne déjà des points sur le précoce LeBron James

OKC, quelle gnaque !

- Le Thunder est une équipe de morts de faim qui ne lâchent pas l'affaire, on commence à bien le comprendre. Après avoir perdu deux fois de suite en prolongation contre les Lakers, puis sur le fil contre Denver, OKC a réussi à accrocher une grosse équipe grâce à un money time maîtrisé. C'est Milwaukee, malgré le triple-double de Giannis Antetokounmpo (24 pts, 17 rbds, 10 pds) qui a fait les frais de l'abnégation des coéquipiers de l'homme du match : Justin Jackson. Ce dernier a battu son record de points de la saison (22), mais a surtout été clutch en marquant le 3 points de la gagne à 15 secondes de la fin.

- Les Suns ne s'arrêtent plus et ont assez tranquillement profité du fait qu'Orlando soit complètement déplumé par les pépins physiques. Cela dit, ça ne doit rien enlever par exemple à la superbe forme de Devin Booker (27 pts, 6 pds), qui a démarré la rencontre en boulet de canon : 24 des 28 points inscrits par Phoenix dans le premier quart-temps viennent d'un panier ou d'une passe de Booker, qui est en train de probablement verrouiller sa place pour le All-Star Game. Les Suns, eux, sont désormais à 6 victoires consécutives et pointent à la 4e place à l'Ouest.

- Les Wizards ont dominé et géré sans mal un match de basket dimanche, contre les Celtics. Un succès qui a décontenancé tous ceux qui suivent Washington depuis le début de saison NBA. En tout cas, Bradley Beal (35 pts) et Russell Westbrook (13 pts, 11 pds, 9 rbds) ont fait le nécessaire, profitant de la méforme des Celtics (7 défaites en 10 matches) et de leur franchise player Jayson Tatum (6 pts à 3/14).

- Westbrook a quand même réussi à se remettre psychologiquement de... ça. Sans doute l'un des pires lancers de l'histoire de la NBA, comme un hommage à ceux de TP ou DeSagana Diop dans le temps.

KAT dans l'histoire des Wolves, Plumlee en 3D

- Karl-Anthony Towns et les Wolves ont mis fin à leur série de 4 défaites de suite. Il leur a fallu aller défier les Raptors à Tampa Bay et survivre à une fin de match un peu chaude. Après l'expulsion pou 6 fautes de KAT (20 pts, 11 rbds) à 38 secondes de la fin, Toronto a eu l'opportunité d'arracher la prolongation. Malheureusement pour les champions NAB 2019, Pascal Siakam n'a pas la même confiance que lors des deux saisons précédentes. "Spicy-P" a manqué une finition qu'il aurait assurée sans souci il n'y a pas si longtemps...

- Stat très symbolique de l'époque : Karl-Anthony Towns est devenu cette nuit le n°1 du classement des paniers à 3 points marqués sous le maillot des Wolves, devant Andrew Wiggins. KAT est le seul intérieur à dominer ce classement parmi les 30 franchises. C'est autant un témoignage de son énorme talent que de la médiocrité historique de Minnesota en NBA...

- Voilà quelques années que l'on sentait que Mason Plumlee avait un triple-double dans les pattes. Il y est parvenu cette nuit lors de la victoire des Pistons à domicile contre New Orleans, avec 17 points, 10 rebonds et 10 passes. Detroit. L'adresse extérieure de Detroit (48%) et la nouvelle opération portes ouvertes des Pelicans ont fait le reste.

Valanciunas, cet artiste impulsif

- Quoi de plus normal que Terry Rozier qui sort un gros match le jour de la Saint-Valentin ? Malgré ses 33 points, le meneur des Hornets n'a pas permis à son équipe de battre San Antonio. La tactique de cibler DeMar DeRozan a fonctionné (8 points seulement pour le All-Star), mais il ne fallait pas non plus oublier de défendre sur ses coéquipiers... Dejounte Murray (26 pts, 12 rbds) et Derrick White (25 pts, sa meilleure perf de la saison en NBA) ont pris le relais pour offrir à San Antonio une 5e victoire en 6 matches.

- Les Grizzlies ont pris le dessus sur les Kings, notamment grâce à un très bon Jonas Valanciunas qui, en plus de son double-double (25 pts, 13 rbds), s'est permis d'inventer un nouveau move de danse en couple, ou de MMA selon votre sensibilité, avec Chimezie Metu. Le Lituanien a évidemment pris une jolie faute technique pour souligner sa créativité.

- Les Clippers ont joué sans Kawhi Leonard, ni Paul George, mais sont sortis indemnes de la réception des Cavs. Avec un line up ultra small où figuraient Lou Williams, Reggie Jackson et Patrick Beverley, les Californiens ont esquinté des Cavs en perdition après un démarrage prometteur. Cleveland reste sur 7 défaites de suite et 9 revers en 10 matches.

Les rumeurs de trade ont dû vexer un peu Lou Williams, qui a sorti son meilleur match de la saison avec 30 points et 10 passes.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest