127 PHI
108 CHI
112 WAS
113 MIA
128 POR
119 LAL

CQFR : Philly survit, « LeBroom » balaye Toronto

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des deux matches de playoffs de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Raptors @ Cavs : 93-128

Celtics @ Sixers : 92-103

--- 

- Toronto est devenu la première équipe classée première de sa Conférence en saison régulière à être sweepée avant la finale depuis 49 ans.

- A sa sortie du terrain, LeBron James (29 points, 11 passes et 8 rebonds) a pris ses fils dans ses bras et a posé sa main sur leur tête affectueusement. La même chose qu'avec les Raptors pendant quatre matches en fait. Un homme et ses enfants.

- Dwane Casey a tenté de jouer small ball avec un cinq Lowry-DeRozan-Miles-Anunoby-Ibaka. Un chant du cygne qui a tenu le coup pendant un quart-temps, avant que les Cavs ne se fâchent et ne passent la seconde.

- On pensait que Casey aurait convaincu Kyle Lowry de jouer ce game 4 au lieu d'envoyer encore son jumeau Lyle au front. C'est dommage : 2/7, 5 points et 10 passes pour le All-Star.

- Le cinq de Cleveland a fait très mal et LeBron ne pourra pas dire qu'il n'a pas été aidé ce coup-ci. Les différentiels +/- des titulaires sont épatants : Kevin Love (23 pts, +31), Kyle Korver (16 pts, +26), JR Smith (15 pts à 6/6, +22) et George Hill (12 pts, +24).

- Grâce à ce succès, LeBron James a enregistré son 12e sweep en post-saison. Record All-Time sous le format en 4 victoires pour la gagne. Son nouveau surnom lui va si bien : LeBroom James.

- Le basketball, ce jeu un peu trop redondant pour LeBron James.

- Victor Oladipo et les Pacers en apprenant le score de la série.

 

---

- Brett Brown a changé son cinq et ça a payé. Exit Robert Covington, à la masse depuis le début de la série. La pile électrique TJ McConnell était titulaire avec Simmons, Redick, Saric et Embiid.

- McConnell a souvent fait la différence en sortie de banc pour Philly cette saison quand il a fallu changer la dynamique d'un match. Cette fois, il l'a fait en étant starter : 19 points, 7 rebonds, 5 passes et aucune perte de balle. McConnell fait partie de ceux qui ont connu les prémices du Process et c'est un joli clin d'oeil de l'histoire.

- Les Sixers ont beaucoup plus alimenté Dario Saric (25 points, meilleur marqueur du match) et là aussi ça a payé. Le jeu de Philly était moins prévisible et un peu moins focalisé sur les deux stars de l'équipe, qui ont toutes les deux fini en double-double malgré tout. 19-13-5 pour Simmons, 15-13 pour Embiid.

- Que ça gagne ou que ça perde, Jayson Tatum est toujours foutrement smoooooth.

- Ça a un peu chicané dans ce match, notamment entre les deux grandes bouches Terry Rozier et Joel Embiid.

- Les Celtics n'ont que moyennement goûté l'arbitrage du soir. Avant la mi-temps, quatre joueurs de Boston étaient déjà en difficulté au niveau des fautes et Brad Stevens a même perdu son sang froid légendaire et reçu une faute technique.

- Shane Larkin a quitté le terrain précipitamment après une vive douleur à l'épaule. Boston n'est plus à ça près, mais Larkin est un soldat valeureux en sortie de banc et ce serait dommage de ne pas pouvoir compter sur lui pour boucler la série.