CQFR : Zion époustouflant, Embiid revigoré

CQFR : Zion époustouflant, Embiid revigoré

Voici ce qu'il fallait retenir des 5 matches de la nuit en NBA. Zion Williamson a notamment réussi la meilleure performance de sa jeune carrière.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA, celle de Zion Williamson

Clippers @ Sixers : 103-110

Bulls @ Wizards : 114-126

Blazers @ Pelicans : 117-138

Spurs @ Thunder : 114-106

Celtics @ Rockets : 105-116

---

- De retour avec les New Orleans Pelicans pour le match à domicile contre Portland, Zion Williamson n'a pas déçu. Le prodige de NOLA a claqué 31 points, 9 rebonds et 5 passes à 10/17 en 28 minutes, pour orchestrer le succès net et sans bavure de son équipe. Les Blazers n'avaient pas les armes pour répondre à la puissance et l'énergie de Zion, qui est devenu le quatrième joueur de 19 ans à rendre une pareille copie dans toute l'histoire de la NBA. Les autres : LeBron James, Kevin Durant et Luka Doncic. Petit bonus, Zion Williamson est celui des quatre qui a eu besoin du moins de minutes pour le faire.

On aimerait connaître la puissance déployée par Zion Williamson quand il claque un dunke comme celui-ci. Ça doit être quelque chose...

Cette troisième victoire de suite est très bonne à prendre pour les Pelicans, qui pointent au 11e rang à l'Ouest, à quatre victoires des Grizzlies, 8e. Le contre-la-montre lancé lors des débuts de Zion Williamson suit son cours de manière intéressante.

Dans cette partie, le Français Jaylen Hoard a fini avec 6 points et 2 rebonds en 9 minutes, lui qui réussit d'excellents matches en G-League avec les Texas Legends cette saison.

- Le public de Philadelphie n'a pas hésité à signifier à Joel Embiid qu'il n'avait pas du tout aimé le jeu auquel il jouait en ce moment sur les réseaux sociaux. Un peu chahuté par les fans, le Camerounais avait visiblement besoin de ça et s'est métamorphosé après plusieurs sorties ratées et inquiétantes en termes d'intensité. Face aux Clippers, on a retrouvé un Embiid physique et tranchant, capable de faire la différence dans la peinture et dans la communication d'énergie à ses partenaires. Avec 26 points, 9 rebonds et un public remis dans sa poche, au moins pour un temps, le "Process" a fait le job et est redevenu lui-même l'espace d'une affiche.

Brett Brown avait choisi de chambouler un peu la rotation de son effectif pour relancer la machine. Al Horford est ainsi sorti du cinq au profit de Furkan Korkmaz, excellent en sortie de banc des derniers temps. C'est la première fois depuis sa saison rookie en 2007 que le pivot All-Star démarre une rencontre en tant que remplaçant. Le Turc n'a pas marqué le moindre panier en 23 minutes.

Chez les Sixers, on a beaucoup vu Ben Simmons, auteur de son deuxième triple-double consécutif (26 points, 12 rebonds et 10 passes), et Josh Richardson, qui a inscrit 17 de ses 21 points dans le 4e quart-temps pour permettre à Philadelphie de prendre le dessus sur Kawhi Leonard (30 pts) et sa bande.

- Dans un match entre desperados qui espèrent se qualifier pour les playoffs sur un malentendu, c'est Washington qui a pris le dessus sur Chicago et est revenu à trois longueurs d'Orlando, 8e. Il y a bien eu duel d'arrières scoreurs écartés du All-Star Game entre Bradley Beal (30 pts) et Zach LaVine (41 points à 8/11 à 3 points), dont le coup de chaud dans le 4e quart-temps a donné quelques sueurs froides aux Wizards, qui avaient bien ce match en main.  L'écart n'est finalement jamais descendu sous les 6 points.

Ian Mahinmi, titulaire, y est allé de ses 15 points contribuer au quatrième succès en six matches de son équipe.

- San Antonio a mis fin à sa série de 5 défaites consécutives en allant chercher un succès précieux sur le parquet d'Oklahoma City. Malgré l'absence de DeMar DeRozan, gêné par des problèmes de dos, les Spurs ont fait le job sous l'impulsion de LaMarcus Aldridge (25 points, 14 rebonds), Dejounte Murray (25 pts, 9 rbds) et Patty Mills (20 pts).

- Après 7 victoires consécutives, Boston a chuté sur le parquet de Houston. Le mega small ball des Rockets et le tandem Harden-Westbrook (78 points à eux deux) ont eu raison de la ténacité des Celtics. Le "pivot" PJ Tucker a fini avec 4 points, 6 rebonds et 2 interceptions en 36 minutes. Robert Covington a lui été hyperactif avec 12 points, 7 rebonds, 3 passes, 3 interceptions et 4 contres.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest