A quoi joue Joel Embiid ?

A quoi joue Joel Embiid ?

Joel Embiid a un peu le moral en berne en ce moment et les rumeurs sur son avenir à Philadelphie l'ont visiblement un peu dérouté.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié

Jimmy Butler va peut-être recevoir une amende pour tampering dans les heures qui viennent. L'arrière du Miami Heat a clairement indiqué à Joel Embiid qu'il était "le bienvenu" en Floride si la situation devenait compliquée pour lui à Philadelphie. Butler n'a pas lancé cette invitation sans raison. Embiid a l'air d'avoir plutôt mal réagi aux rumeurs qui ont fleuri durant le weekend autour de son cas. La deadline des trades a beau être passée, Brian Windhorst d'ESPN a évoqué le fait que plusieurs franchises se tenaient prêtes à passer à l'action dans l'éventualité où le Camerounais serait rendu disponible durant l'intersaison. Rappelons que Joel Embiid est sous contrat jusqu'en 2023 avec Philly et qu'il est le chouchou des fans locaux qui ont vu en lui le messie marquant la fin du douloureux et pénible "Process".

Si la sérénité régnait chez les Sixers, ce bruit de couloir aurait glissé sur l'intérieur All-Star et l'aurait sans doute fait rire. Même en cas d'échec en playoffs cette saison, il est peu probable que Philadelphie opte pour cette solution sans avoir d'abord essayé de changer de coach ou même d'avoir plutôt choisi de se séparer de Ben Simmons si le tandem s'avérait vraiment inadapté à la collaboration. Pourtant, le "Process" a visiblement été perturbé et s'est montré pour le moins mystérieux sur les réseaux sociaux, un outil qu'il maîtrise pourtant à merveille et qui a fait sa réputation avant même qu'il ne pose un pied sur un parquet NBA.

Son message sur Instagram, "Sois tu meurs en héros, sois tu deviens le méchant de l'histoire", a rapidement mis le feu aux poudres et lancé les spéculations. Dans la foulée, Jimmy Butler, son ancien coéquipier à Philadelphie, s'en est donc mêlé en lui expliquant : "Je connais un endroit où les méchants sont les bienvenus". Et Joel Embiid est un peu rentré dans son jeu...

Embiid a tenté de calmer un peu la chose en postant : "Je suis fait pour ça. Si je peux le faire, vous aussi. Tough comme Phila !".

Le problème, c'est que Joel Embiid ne respire pas la joie de vivre sur le terrain depuis quelques semaines. Certains diront depuis le début de la saison, à l'exception d'un match phénoménal contre les Milwaukee Bucks - dont Giannis Antetokounmpo s'est vengé peu après - le Camerounais ne rayonne pas comme à son habitude. Il l'a confié il y a quelques jours encore, Embiid est frustré par les difficultés de son équipe à trouver une alchimie dans ce "tall ball" où le spacing est logiquement un problème. Al Horford a lui évoqué des "choses à régler" en interne et qui ne sortiront pas du vestiaire.

On se demandait si les Sixers n'allaient pas tenter un gros coup avant la deadline, mais ils ont simplement fait venir les Warriors Glenn Robinson III et Alec Burks pour donner un peu de profondeur à leur banc. Le problème majeur n'est pas réglé puisque Simmons, Horford et Embiid, notamment, continuent d'être gênés par l'embouteillage créé par leur gabarit. Pas complètement rétabli de sa blessure au doigt, Embiid a aussi affiché un déficit d'énergie et de combativité qui n'est pas passé inaperçu la semaine dernière contre les Bucks. Shaquille O'Neal, notamment, s'est montré particulièrement agacé par ce qu'il a vu de la part de celui qu'il aimerait voir devenir le pivot dominant par excellence en NBA.

Les Sixers sont 5e à l'Est et iront évidemment en playoffs. Mais à l'heure qu'il est, on ne voit pas grand chose de rassurant pour Philly dans l'optique d'une confrontation avec une équipe plus prête et sûre de son identité de jeu comme Milwaukee, ou même Toronto et Boston. C'est à Joel Embiid, en franchise player qu'il est ou aspire à être, de montrer qu'il peut régler ça de par son impact sur le terrain et le leadership nécessaire en pareille situation. Se montrer énigmatique sur les réseaux sociaux n'est pas forcément un premier pas très judicieux...

Les stats de Joel Embiid en 2019-2020

SeasonTeamGMinFGMFGAFG%3PM3PA3P%FTMFTAFT%ORDRRebAstTOStlBlkPts
2019-20PHI3830:317.415.946.61.33.933.36.78.281.42.79.312.03.23.10.81.422.8
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest