Danny Ainge : « Les Nets voulaient une Dream Team à n’importe quel prix »

Lors de la présentation des nouveaux joueurs à la presse, Danny Ainge est revenu sur le trade avec les Brooklyn Nets.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Danny Ainge : « Les Nets voulaient une Dream Team à n’importe quel prix »
Danny Ainge est revenu sur le blockbuster trade qui a envoyé Kevin Garnett, Paul Pierce et Jason Terry à Brooklyn en échange de Marshon Brooks, Gerald Wallace, Kris Humphries et Keith Bogans, lors de la présentation de ces quatre nouveaux joueurs. Le président des opérations basket des Boston Celtics a expliqué que l'offre était très intéressante de la part des Brooklyn Nets qui étaient selon lui, prêts à tout pour monter une "Dream Team".
"Brooklyn a montré un très grand intérêt pour monter leur "Dream Team", sans regarder leurs dépenses et peu importe ce que ça allait leur coûter. Et l'opportunité d'acquérir beaucoup de jeunes éléments, de rajeunir l'effectif et d'avancer vers une différentes phase pour nous s'est présentée. Nous avons senti que, où nous en étions, ça aurait été difficile d'être un prétendant au titre même en ayant gardé Paul et KG", a-t-il confié à WEEI 93.7 FM.   "L'opportunité s'est présentée, c'est une situation dont nous avions besoin. C'est une situation dans laquelle Brooklyn voulait se trouver et pouvait se trouver. Ajouter Paul et KG à un effectif qui comptait déjà trois joueur de calibre All-Star, c'était une opportunité spéciale pour eux, même si ça leur a coûté cher."
Au départ, Ainge ne voulait se séparer que de Pierce et Garnett. Les Nets étaient les seuls à demander Jason Terry en plus des deux Hall of Famers.
"Vous ne voulez pas vraiment renforcer un rival de division mais non, il n'y avait aucune équipe qui proposait un échange proche de celui-ci. Ce qui était intéressant, c'est que les offres que nous avons reçues pour Paul et KG étaient bien meilleures que toutes celles que nous avons reçues pour eux ces dernières années. C'était une opportunité que nous devions saisir."
Dans la transaction les Boston Celtics ont en réalité fait l'acquisition de cinq joueurs, mais Kris Joseph n'a pas été conservé dans l'effectif et a été libéré lundi.
Afficher les commentaires (25)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest