125 WAS
118 LAC
92 MIA
104 BKN
114 NYK
118 POR
91 ORL
93 TOR

David West manifeste pendant l’hymne depuis des années

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Personne ne l'a remarqué, mais David West marque le coup à chaque fois que retentit "Star Spangled Banner" avant les matches NBA. Le nouveau joueur des Warriors est révolté contre les injustices dont est victime la communauté afro-américaine.

David WestLe débat sur l'attitude de Colin Kapernick pendant l'hymne national et sur l'envie de certains athlètes de l'imiter n'est pas encore refermé aux Etats-Unis. On a appris ce week-end que certains joueurs protestaient depuis des années contre l'hypocrisie du Star-Spangled Banner sans avoir médiatisé la chose. C'est le cas de David West, l'intérieur vétéran des Golden State Warriors. Depuis ses premières années en NBA chez feu les New Orleans Hornets, West recule systématiquement de 60 centimètres et se met en dernière position au moment de l'hymne avant les matches. Il s'en est expliqué auprès de Marc J. Spears de The Undefeated et ses griefs paraissent encore plus ancrés que ceux du quarterback des San Francisco 49ers.

"Cela va au-delà des violences policières. Il faut parler de l'éducation, de la mortalité infantile... Pourquoi mourons-nous plus jeunes que les autres ? C'est un fait, l'espérance de vie des hommes noirs est plus courte que celle des autres aux Etats-Unis. Il y a tellement de problèmes dans le système de santé américain. Je ne peux pas parler de problèmes civiques alors que des fils de pute (sic) considèrent que je ne suis même pas un être humain. Comment peut-on parler de progrès alors que des gens ne reconnaissent pas notre humanité ? On doit régler ça avant de considérer que l'on est sur un pied d'égalité".

Et David West de se montrer plutôt pessimiste quant à l'action menée par Kaepernick.

"Ce qu'il fait est bien, mais je crois que ça va s'évaporer. Je ne suis pas aussi optimiste que tout le monde à ce sujet".

Plusieurs joueurs NBA ont indiqué qu'ils manifesteraient leur soutien à la cause dès le début de la saison pendant l'hymne, sans préciser dans quelle mesure, ni de quelle manière.