Le bilan de la draft 2019 pour chaque franchise !

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

La Draft NBA 2019 s’est déroulée cette nuit, à Brooklyn. Avec son lot habituel de surprises et de transferts. Analyse détaillée pour chaque franchise.

La Draft NBA 2019 a rendu son verdict. Qui sont les gagnants ? Qui sont les perdants ? Focus, franchise par franchise.

New Orleans Pelicans

Leur(s) rookie(s) : Zion Williamson (1er choix), Jaxson Hayes (8ème choix), Nickeil Alexander-Walker (17ème choix), Marcos Silva (35ème choix).

Note Draft NBA 2019 : A+

Les Pelicans ont réussi leur draft avant même de la commencer. Cette soirée du 20 juin s’annonçait brillante depuis le tirage de la loterie en mai. Avec la main mise sur le (super) jackpot, le premier choix synonyme d’assurance de pouvoir piocher Zion Williamson. La franchise va pouvoir tourner très vite la page Anthony Davis, envoyé aux Lakers, en fantasmant sur le potentiel monstrueux du phénomène passé par Duke. Mais comme si ça ne suffisait pas, David Griffin, le GM, a opéré quelques tours de magie en ajoutant deux autres prospects très solides : Jaxson Hayes, un pivot athlétique qui formera un tandem impressionnant avec Williams, et Nickeil Alexander-Walker, cousin de Shai Gilgeous-Alexander mais aussi un basketteur très complet. L’avenir est en marche en Louisiane.

Memphis Grizzlies

Leur(s) rookie(s) : Ja Morant (2ème choix), Brandon Clarke (21ème choix).

Note Draft NBA 2019 : A

Un A, mais un A vraiment solide, proche du A+. Les Grizzlies avaient rapidement mis fin au suspense concernant leur joueur favori entre Ja Morant et R.J. Barrett. Ils avaient fait savoir qu’ils allaient drafter le jeune meneur de Murray State juste après la loterie. Ce dernier débarque après avoir compilé plus de 24 points et 10 passes lors de sa deuxième saison universitaire. Il va former un duo très dynamique, très excitant et très prometteur avec l’intérieur Jaren Jackson jr, quatrième choix de la draft 2018. En parlant de tandem, Memphis va aussi pouvoir associer Brandon Clarke, « steal » potentiel, à JJJ pour constituer une jeune raquette moderne et défensive. Ça promet.

New York Knicks

Leur(s) rookie(s) : R.J. Barrett (3ème choix), Ignas Brazdeikis (47ème choix), Kyle Guy (55ème choix).

Note Draft NBA 2019 : A

Mais à quand remonte la dernière fois que les supporters des Knicks ont acclamé une décision faite par leurs dirigeants ??? Venus en masse au Barclay Center de Brooklyn, ils ont chaudement applaudi la sélection de R.J. Barrett en troisième position. Le jeune ailier prometteur voulait absolument jouer pour New York, son équipe de cœur. La franchise le désirait également. Un mariage parfait ? En fait, les Knicks ont fait du bon boulot en se contentant d’opter pour les décisions les plus logiques – ce qui n’est pas toujours acquis à Manhattan. C’est-à-dire drafter Barrett et ne pas brader Frank Ntilikina.

Lire la suite