Draymond Green est fan du trashtalking de Joel Embiid

Draymond Green est lui aussi tombé sous le charme de Joel Embiid et de la façon dont le pivot camerounais prend un malin plaisir à chambrer ses adversaires.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Draymond Green est fan du trashtalking de Joel Embiid

S'il n'est finalement pas parvenu à "botter le cul" de Draymond Green, Joel Embiid s'est néanmoins attiré les éloges de son adversaires à l'issue du large succès des Warriors face aux Sixers. Passé maître dans l'art du du trashtalking, l'ailier fort des Dubs a particulièrement apprécié de voir le pivot camerounais assurer le show en chambrant l'équipe adverse tout au long de la rencontre.

« C'était fun. C'est un gars que j'adore jouer et l'une des choses que je préfère chez lui, c'est quand il provoque une faute », a-t-il confié après le match.

« Je n'ai pas trop aimé a ce soir mais après la première faute commise par Zaza, il a lâché un 'Il va se faire éjecter pour 6 fautes'. J'adore quand il pousse les joueurs à la faute et qu'il regarde le banc en disant 'Hey, il faut le sortir. Sortez-le du terrain'. C'est comme ça que j'ai appris à jouer au basket. Il se donne à fond et j'adore ça. Il a peu parlé ce soir. Nous en avons parlé après le match et je m'attends à ce qu'il parle davantage la semaine prochaine car ils joueront à domicile. Ça devrait être fun. »

L'intérieur All-Star déplore en revanche que les arbitres aient décidé de calmer les ardeurs de l'ancien Jayhawk en le sanctionnant d'une technique pour avoir échangé quelques amabilités avec Kevin Durant en fin de premier quart temps.

« Quand lui et KD ont commencé à aboyer l'un contre l'autre, je n'ai pas compris pourquoi ils ont récolté une double technique », poursuit Green.

« C'est du basket. Je pense que c'est ce que les fans veulent voir. Par exemple, Dennis Smith et moi avons échangé quelques mots plut tôt dans la saison. L'arbitre nous a laissé parler et le match a continué. Cette fois, ils ont pris une double technique. J'ai du mal à comprendre. Au bout du compte, c'est du basket et ça reste du divertissement. Ce n'est pas comme si l'on manquait de respect à ce sport ou comme s'ils ne respectaient pas. Ils se chauffent. Ils se parlent et ils passent à autre chose. C'est le basket. Pourquoi ne pas laisser faire ? Ça rend le match plus fun. Ça motive les deux joueurs. Ça leur donne envie de donner le meilleur d'eux mêmes. Le match devient meilleur et plus intéressant. Je suis vraiment fan de ça. Je suis fan de la manière dont il joue et de son attitude. J'adore quand ça échange des mots. Je pense qu'il devrait y avoir plus de joueurs comme ça. »

 

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest