Draymond Green pousse un énorme coup de gueule contre la NBA

Draymond Green est en colère. Il en a assez de voir les franchises manquer autant de respect à leurs joueurs.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Draymond Green pousse un énorme coup de gueule contre la NBA

Draymond Green n'hésite jamais à lâcher les chevaux lorsqu'un micro lui est tendu. Que ce soit pour parler du jeu en lui-même ou de sujets extra-sportifs, l'intérieur des Golden State Warriors est un client assez fabuleux pour les médias. La nuit dernière, au sortir de la victoire des siens contre Cleveland, Green a poussé un coup de gueule contre une situation qui lui parait totalement anormale : le déséquilibre entre ce qu'encourent les joueurs qui parlent de leurs envies de départ et la manière dont les franchises disposent d'eux.

C'est le cas Andre Drummond, mis sur le trading block par les Cavs, qui a inspiré cette tirade à Draymond Green.

"J'ai vu Drummond en tenue de ville s'asseoir sur le côté, parce que l'équipe veut le trader. C'est n'importe quoi. Quand James Harden demande son trade, qui n'était une surprise pour personne, le mec se fait défoncer par tout le monde parce qu'il veut jouer ailleurs. Mais par contre une équipe peut dire : 'tiens, on a envie de trader ce gars-là donc il ne jouera pas', sinon les gens diront que c'est un cancer, qu'il n'est pas bon pour le vestiaire ?

On a vu des situations où Harrison Barnes a été sorti en plein match parce qu'il allait être tradé, et DeMarcus Cousins a appris en pleine interview lors du All-Star Game qu'il avait été échangé...

Défendre sur Luka Doncic, c'est un cauchemar, même Draymond Green l'avoue

Moi j'ai pris une amende parce que j'ai parlé de ce que je pensais qu'il allait arriver à un autre joueur. Par contre, une équipe peut dire qu'elle va t'échanger et ne te fait plus jouer, mais que tu dois rester professionnel. A un moment, on doit être traités avec respect. Un joueur qui demande à changer de situation devient la pire personne du monde aux yeux des gens, mais il doit tout faire pour rester prêt sinon sa carrière est en danger...

La NBA doit protéger les joueurs de cette humiliation. [...] Quand Kyrie Irving a dit qu'il avait des problèmes de santé mentale, tout le monde a pété un câble. Et après vous aller dire que tout ça n'a pas d'effets sur les joueurs ?"

Il ne faudra sans doute pas chercher bien loin le successeur de Chris Paul à la tête du syndicat des joueurs. Draymond Green est moins consensuel que CP3, mais pas sûr qu'un autre membre de la ligue défende les siens avec autant d'ardeur.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest