Draymond Green, son méa culpa après un incident « pire que sa suspension lors des finales 2016 »

Draymond Green regrette vraiment son coup de sang lors de la fin de match contre les Charlotte Hornets. Il s'est excusé et promet de se racheter.

Onyeka StankovicPar Onyeka Stankovic | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Draymond Green, son méa culpa après un incident « pire que sa suspension lors des finales 2016 »

Draymond Green a pété un plomb au pire moment possible. Ses Golden State Warriors menaient de deux points à quelques secondes du buzzer final. L’intérieur All-Star avait le sentiment d’avoir arraché un entre-deux en se jetant sur le ballon qui était dans les mains de Gordon Hayward. Les arbitres en ont décidé autrement. Plutôt que de laisser couler et de se concentrer sur le jeu, Green s’est mis à leur gueuler dessus. Au point de se faire expulser.

Draymond Green, encore une boulette qui coûte chère aux Warriors

Deux fautes techniques, une éjection au pire moment et des lancers cruciaux qui ont permis à Terry Rozier d’égaliser avant de tuer le match. Un coup de sang regrettable de l’un des leaders des Warriors, avec une défaite à la clé.

« Je peux admettre mes fautes quand je suis en tort. J’étais en tort. Et je dois faire ce que j’ai à faire pour me rattraper auprès de mes coéquipiers. Le soutien de mes camarades implique des responsabilités et je les ai laissés tomber. Je leur dois quelque chose », confiait l'intéressé.

Draymond Green insiste notamment sur le fait que cet incident le dérange encore plus que sa suspension lors des finales 2016. Pourtant, les conséquences sont loin d’être les mêmes. Les Warriors avaient perdu un Game 5 crucial sans lui, alors qu’ils menaient 3-1 dans la série, avant de se faire renverser par les Cleveland Cavaliers. Là, ils ont perdu un match et ils s’en remettront.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest