Dwight Howard, de cheerleader à homme en mission !

Dwight Howard, de cheerleader à homme en mission !

Cheerleader contre les Houston Rockets, l'intérieur des Los Angeles Lakers Dwight Howard a un rôle clé à jouer face aux Denver Nuggets.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Dwight Howard a eu un vrai impact aux Los Angeles Lakers. Après une vraie période difficile dans sa carrière, l'intérieur a connu une véritable renaissance chez les Angelenos. Dans un rôle précis en sortie de banc, le vétéran de 34 ans a rendu de précieux services dans la rotation de Frank Vogel. Son travail, son sérieux et son apport ont été soulignés tout au long de cet exercice. Mais en Playoffs, on le sait, l'adaptation reste le maître mot des entraîneurs.

Et face aux Houston Rockets, Superman n'a pas souvent utilisé sa cape. Sur l'ensemble de la série face aux Texans en demi-finale de Conférence, Howard a joué 15 minutes et 39 secondes. Un temps de jeu particulièrement maigre. Mais Vogel avait décidé de répondre à l'ultra small-ball des Rockets. Et il a ainsi mis au placard Howard, mais aussi JaVale McGee. Sur le banc, les deux hommes ont affiché un comportement exemplaire. Parfois loufoques, ils n'ont jamais cessé d'encourager leurs partenaires. Célébrations, blagues, encouragements... Ils ont été irréprochables. Et pourtant, il n'est pas forcément facile de passer d'un rôle majeur à celui de cheerleader. Mais ils l'ont fait avec le sourire. Car ils savaient aussi que le vent allait tourner. Car ils savaient que les Lakers allaient avoir besoin d'eux pour s'adapter à nouveau.

"L'ancien Dwight aurait sûrement eu un truc à dire à ce sujet (sa mise sur le banc pour une série, ndlr). Mais désormais son état d'esprit a changé. Toute la saison, il n'a eu qu'une seule idée en tête : tout faire pour gagner un titre de champion", a résumé son agent Charles Briscoe pour ESPN.

Et face aux Denver Nuggets, le principal danger se nomme Nikola Jokic. Un pivot. Un vrai. Un grand. Et il faut donc lui proposer une vraie adversité. Moment idéal pour Superman afin d'enfiler à nouveau son costume.

Dwight Howard titulaire pour le Game 2 ?

Sur le Game 1, les Lakers se sont facilement imposés face aux Nuggets (126-114). Et Howard a donc joué un grand rôle dans ce succès. Remplaçant en début de partie (avec McGee dans le 5), il a changé le cours de la partie avec son entrée dans le 2ème quart-temps. Avec agressivité, concentration et détermination, il a véritablement dominé les débats dans la raquette. Sans avoir le talent d'un Jokic, il a lutté avec ses armes. Et en rentrant dans le lard du Serbe, il a réussi à le sortir de son match. Au sens propre comme au figuré.

Car déjà Jokic a perdu son sang-froid face à la présence très physique d'Howard. Mais surtout, il a réussi à provoquer les fautes de la star des Nuggets, rapidement au repos sur le banc. Et si certains ont crié au scandale par rapport à l'arbitrage, le joueur des Lakers a eu le mérite de provoquer ses situations. De provoquer des actions où les deux hommes ont échangé les coups. Car face à la menace Jokic, le plan des Angelenos est plutôt simple : lui balancer des corps. Et contrairement aux Los Angeles Clippers, les Lakers l'agressent perpétuellement ! McGee et Howard n'ont pas peur de prendre des fautes, donc ils le bousculent.

Les Lakers (encore) avantagés par l’arbitrage ?

Et quand les deux grands commencent à avoir du mal à suivre le rythme, Anthony Davis se fait un plaisir de se lancer dans une mission défensive. Même pour un talent comme Jokic, ça fait beaucoup. Et dans ce rôle, Howard a vraiment marqué des points. Avec son énergie, il a prouvé qu'il était capable de peser sur cette série. Il a tout de même compilé 13 points, 3 rebonds, 2 contres et 2 interceptions en 16 minutes sur le Game 1. Avec un différentiel de +14. Au point de débuter dans le 5 pour le Game 2 ?

"Dwight Howard titulaire ? Il s'agit d'une option que j'étudie. Mais je ne vais pas révéler mon équipe de départ avant demain, 30 minutes avant le match", a commenté Frank Vogel, avec un grand sourire, face à la presse.

Il s'agirait d'une belle reconnaissance pour Howard, véritable facteur X du Game 1.

Un état d'esprit qui fait la différence

Mais est-ce vraiment un choix important pour les Lakers ? Car dans tous les cas, on sait très bien que le temps de jeu sera partagé à l'intérieur entre Howard et McGee. L'important n'est pas de connaître le nom du titulaire, mais de trouver une solution pour avoir le plus grand impact possible. En sortie de banc, Howard avait été un vrai dynamiteur sur le Game 1. Titulaire ou non, il doit donc garder la même mentalité. Il doit faire son maximum pour gêner Jokic. Pour le déstabiliser. Et avec sa mentalité, il semble bel et bien prêt pour cette mission.

"Très souvent, les gens échouent quand ils arrivent à la ligne d'arrivée. Personnellement, je me suis préparé pour tout. 5 minutes, 10 minutes, 1 minute... Peu importe mon temps de jeu, je vais aller sur le parquet et tout donner", a assuré Dwight Howard.

Arrêtons avec « Playoffs P », le vrai, c’est Playoffs Rondo

Franchement, il y a encore quelques années (même quelques mois), on aurait jamais pensé voir Dwight Howard tenir un tel discours. Enfin, le tenir pourquoi pas. Mais réellement l'appliquer ? Il y a eu un vrai changement dans sa mentalité. Cette saison aux Lakers le prouve. Son investissement, après une mise au placard face aux Rockets, le prouve. Son Game 1 déterminant aussi. A lui de poursuivre sur cette voie car il a un grand rôle à jouer sur cette série. Et donc un grand rôle à jouer dans la conquête d'un titre NBA, son obsession.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest