CQFR : Anthony Davis royal, les Lakers ne tremblent pas contre les Nuggets

Menés par les 37 points d'Anthony Davis, les Lakers ont réussi leur entrée en matière dans ces finales de Conférence en battant les Nuggets.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
CQFR : Anthony Davis royal, les Lakers ne tremblent pas contre les Nuggets

Les résultats de la nuit en NBA

Los Angeles Lakers - Denver Nuggets : 126-114

Los Angeles mène 1-0

__

Pas question de se faire piéger. LeBron James avait prévenu, les Los Angeles Lakers ont un « immense respect » pour les Denver Nuggets. Une manière de dire que son équipe ne fera pas l’erreur de penser qu’elle a déjà série gagnée contre un adversaire a priori un cran en-dessous. Mais en s’appliquant, les Angelenos ont prouvé cette nuit qu’ils boxaient effectivement dans une catégorie supérieure. Ils se sont imposés 126 à 114 sans réellement être inquiétés.

Les joueurs de Frank Vogel devaient résister à l’adresse insolente (64%) des Nuggets dans le premier quart temps. Ils y sont parvenus, pour compter deux petits points de retard après douze minutes. Mais c’était seulement le temps de lancer la machine. En accélérant le rythme dans le second quart, les Californiens ont repris l’avantage pour l’étendre à plus de 10 longueurs avant la mi-temps.

« Il nous a fallu un quart temps pour trouver une solution. Je ne dis pas que nous avons tout compris, c’est beaucoup trop tôt dans la série pour faire ce genre d’affirmation. On s’est mis dans le rythme défensivement, on a fait des stops dans le deuxième quart temps puis nous avons pris l’avantage », résumait LeBron James.

Les Lakers ne se sont pas arrêtés en si bon chemin. Ils ont remis un coup de massue au retour des vestiaires pour assommer la rencontre. Avec plus de 20 points de retard à l’entame du quatrième quart, les Nuggets ne pouvaient que sauver l’honneur. Même les rois des comebacks accusent leur coup de fatigue après avoir joué 14 matches en 30 jours. Nikola Jokic a été limité à 21 points mais surtout seulement 2 passes décisives. Une illustration du bon travail de Dwight Howard, revenu dans la rotation hollywoodienne spécialement pour ce duel. L’ancien All-Star a inscrit 13 points (avec 2 blocks) en sortie de banc. Un double-double pour LeBron (15 pts, 12 pds) mais surtout un beau carton pour Anthony Davis : 37 points !

Justement revenons deux minutes à Rajon Rondo. On a l'autoproclamé Playoffs P qui s'est crashé avec ses arrogants Clippers. Et il y a Playoffs Rondo. On a pas vu le mec de toute la saison ou presque. Mais depuis qu'il rejoue, on sent la vraie différence pour les troupes de Frank Vogel. Il soulage LeBron pour remonter la balle, poser les système, et surtout alimente l'arme fatale Anthony Davis. Le tout en lâchant quelques passes au sol bien léchés. Au total, il va en lâcher neuf en 22 minutes chrono, pratiquement toutes vers AD. Ah oui, et il y a ce tir de sorcier. C'est ça aussi quand on passe son temps à dépouiller les autres au H-O-R-S-E. En tout cas, ça fait plaisir de revoir un RR à ce niveau.

Fini le small ball à outrance pour LA. Après l’intermède Rockets qui a poussé Vogel à mettre JaVale McGee et Dwight Howard au bout du banc, l'ancien gourou des Pacers a remis ses deux tours dans la rotation. Logique quand il y a un certain Nikola Jokic en face. Avec McGee dans le 5 et D-1239 en rotation. Le second nommé avait un peu mal pris d'avoir été sacrifié au tour d'avant. Il s'est lui aussi régalé avec 13 points en 16 minutes et +14 en plus/minus.

Los Angeles doit continuer à jouer avec sérieux pour se qualifier pour ses premières finales NBA depuis 2010.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest