Huit femmes dans des coaching staffs NBA, un record

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

L'arrivée de Kara Lawson dans le staff des Boston Celtics porte à 8 le nombre de femmes qui opèrent comme assistantes en NBA. Il y a encore du boulot, mais les choses vont dans le bon sens.

Les Boston Celtics ont annoncé jeudi l'arrivée de Kara Lawson dans le staff de Brad Stevens la saison prochaine. L'ancienne joueuse WNBA, devenue consultante principale pour les matches des Washington Wizards, porte à 8 le nombre de femmes en activité dans un coaching staff NBA. Un record, évidemment, qui porte à 27% le pourcentage de franchises à avoir diversifié leur équipe technique.

Les autres : Jenny Boucek (Dallas Mavericks), Lindsay Gottlieb (Cleveland Cavaliers), Becky Hammon (San Antonio Spurs), Lindsey Harding (Philadelphie Sixers), Natalie Nakase (Los Angeles Clippers), Karen Stack-Umlauf (Chicago Bulls) et Kristi Toliver (Washington Wizards).

Bien qu'elle ait été pressentie à plusieurs reprises, Becky Hammon n'est pas encore devenue la première femme head coach en NBA. La ligue a beau être la plus progressiste du sport américain, cette barrière reste à franchir. Parmi les membres de staff évoqués plus haut, plusieurs ont pourtant déjà officié comme head coach, en WNBA ou ailleurs. Jenny Boucek, l'assistante de Rick Carlisle, a opéré au Seattle Storm, Lindsay Gottlieb à la fac de California et Natalie Nakase en Allemagne et au Japon. Les autres ont une expérience du très haut niveau, comme Karen Stack-Umlauf, dans l'organigramme des Bulls depuis 30 ans.

Il y a encore du travail, mais les choses vont dans le bon sens.