Giannis et Harden sont trop limités pour gagner, Gilbert Arenas explique pourquoi

Gilbert Arenas fait un peu dans la provoc', mais ses explications sur les limites actuelles en playoffs des deux derniers MVP sont intéressantes.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Giannis et Harden sont trop limités pour gagner, Gilbert Arenas explique pourquoi

Gilbert Arenas n'a jamais eu sa langue dans sa poche et ce n'est pas lors de ses quelques apparitions médiatiques qu'il va changer ses habitudes. Lors d'une discussion avec Shannon Sharpe, l'ancienne star des Washington Wizards a évoqué le cas de deux joueurs dont il doute de la capacité à remporter un titre. Tout simplement les deux derniers joueurs à avoir remporter le trophée de MVP, Giannis Antetokounmpo et James Harden.

Pour l'Agent Zero, les deux hommes ont un style de jeu offensif trop limité pour pouvoir espérer aller au bout d'une campagne de playoffs à l'heure qu'il est.

"Ce que doit faire Giannis Antetokounmpo pour gagner un titre ? Apprendre à jouer au basket. Il est le James Harden de l'Est. Ce n'est pas un meneur de jeu mais il veut dominer avec la balle en se disant une seule chose : je vais éliminer tous les intérieurs incapables de se déplacer et dunker.

C'est incroyable en saison régulière, mais lorsque le terrain devient plus petit, tu ne peux plus faire ça. Tu dois réussir à faire de véritables actions. Il doit réussir à faire en sorte que les mecs lui fassent de vraies prises à deux. Parce que pour que des shooteurs soient utiles, il faut que quelqu'un dans l'équipe soit pris par deux défenseurs.

Si ton style c'est "drive, eurostep et dunk" et que tu décides de faire la passe, tes coéquipiers ont toujours un défenseur sur eux. Dans les matches où ça compte, il n'y a personne d'autre d'alimenté. Il doit apprendre à jouer dos au panier".

Vexé, Harden affirme que Giannis sait « juste courir et dunker »

Harden, lui aussi, a pris quelques scuds sur son style de jeu de la part de l'Agent Zero.

"Harden va devoir revoir sa manière de jouer au basket. Tous ceux qui sont venus jouer avec lui sont partis. Est-ce que ça vient d'eux ou de toi ? C'est un super joueur de un contre un, une arme cruciale dans les dernières minutes d'un match, mais pas sur 48 minutes !

C'est ce qu'est devenu le basket avec lui, du un contre un sur 48 minutes. Du dribble, du dribble, du dribble et un shoot. Du dribble, du dribble, du dribble et un step back. [...] En playoffs, tu as ce super attaquant mais qui n'a qu'une seule arme et à cause duquel personne d'autre ne peut croquer".

Ce qui est assez drôle, quand on y pense, c'est que James Harden avait lui-même sous-entendu que le basket joué par Giannis Antetokounmpo n'était pas du basket de puriste, expliquant que sa manière de jouer à lui était entre guillemets plus fidèle à l'esprit du jeu...

Dans le genre soliste, Gilbert Arenas était plutôt pas mal non plus et beaucoup se demanderont en quoi il est légitime sur ce débat. Qu'il n'ait jamais fait mieux qu'une demi-finale de Conférence dans sa carrière ne lui interdit pas d'exprimer un avis, qui plus est un avis pas inintéressant.

Giannis Antetokounmpo répond aux piques de James Harden

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest