Popovich n’a jamais été aussi fier de ses joueurs

Les San Antonio Spurs s'en sont sortis de justesse face aux Washington Wizards et ce malgré l'absence des quatre meilleurs joueurs de l'équipe dans le money time.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Popovich n’a jamais été aussi fier de ses joueurs
[caption id="attachment_117180" align="alignleft" width="300"] Gregg Popovich, heureux.[/caption] Le mercredi est un jour de fête en NBA. Une dizaine de matches sont programmés avec toujours de belles affiches et donc des évènements assez dingues. Un duel épique entre deux superstars, des fautes offensives étranges, des coaches qui pètent un plomb, des fins de matches complètement folles mais aussi des rencontres à suspense. L’affiche entre les San Antonio Spurs et les Washington Wizards entre dans le compte de la dernière catégorie. Les Texans ont eu besoin de deux prolongations pour finalement s’imposer face à John Wall et ses coéquipiers (125-118). Un match que n’est pas prêt d’oublier Gregg Popovich, ému en conférence de presse.
« Sincèrement, c’est l’une des plus belles victoires de ma carrière. Je ne pourrais pas être plus fier de ce que nos gars ont fait sur le terrain sans Kawhi, Manu et Tony. »
Venant d’un coach qui comptabilise plus de 1000 succès en carrière, cela vous classe le niveau de la rencontre. Plus que la victoire en elle-même, c’est sans doute la manière qui séduit Gregg Popovich. Les San Antonio Spurs étaient en effet privés de Manu Ginobili et Kawhi Leonard, blessés. Tony Parker a lui-aussi rejoint rapidement l’infirmerie en raison de douleurs aux lombaires. Enfin, Tim Duncan a été exclu pour six fautes. Les Texans ont donc bataillé avec les Wizards sans leurs quatre meilleurs scoreurs durant la deuxième prolongation. Patty Mills, Marco Belinelli et Danny Green ont donc été les héros de la soirée pour leur coach. We all love this game. Même Gregg Popovich.
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest