Golden State Warriors : Quel rôle pour Harrison Barnes ?

Andre Iguodala est venu chiper la place d'Harrison Barnes dans le cinq majeur des Warriors. Ce dernier a toujours une place primordiale dans l'effectif d'Oakland.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Golden State Warriors : Quel rôle pour Harrison Barnes ?
Ils sont jeunes et ambitieux. Ils veulent désormais être les princes de la ligue. Les Golden State Warriors, forts de leurs performances en playoffs (demi-finale de conférence en six manches face aux Spurs), ont décidé de frapper un gros coup lors de la free agency. Les dirigeants sont d’abord parti à la chasse du Dwight Howard, promettant même un joueur du calibre de Klay Thompson ou Harrison Barnes en échange, avant de finalement jeter leur dévolu sur Andre Iguodala. 48 millions de dollars mis sur la table, et voici « A.I » à Oakland. Les spécialistes n’ont pas tardé à qualifier l’intersaison des Warriors comme l’un des plus abouties, ou brillantes, de toute la NBA cet été. En effet, avec « Iggy », la jeune équipe prometteuse de Mark Jackson récupère un joueur de team USA, champion du monde et champion olympique, All-Star qui plus est. Ça vous classe un homme. Athlétique, talentueux, Andre Iguodala est capable de tout bien faire sur un parquet, même s’il n’a pas l’étoffe d’un franchise player. Cela tombe bien, il ne sera « que » la troisième option offensive à Golden State, derrière Stephen Curry et David Lee. Un troisième « meilleur joueur », âgé de 29 ans qui cumule 15 points, 6 rebonds et 5 passes en carrière, cela ne court pas les rues. Seul problème, il joue exactement au même poste qu’Harrison Barnes, septième choix de la draft 2012. Autrement dit, à moins qu’Iguodala se décale au poste 2, ce qui semble très peu probable, Barnes débutera les rencontres depuis le banc. Stupéfiant, sachant que l’ancien pensionnaire de North Carolina s’est révélé durant les playoffs, inscrivant 16 points en moyenne en 38 minutes de jeu. Pas de panique, le jeune joueur (21 ans) des Warriors a déjà adopté la bonne attitude :
« Pas de problème, ça ne me gêne pas (de débuter sur le banc). Tout ce qui compte, c’est que l’on gagne. Peu importe le nombre de minutes que je joue. Ce n’est pas si difficile de diviser 35 minutes par deux », explique Harrison Barnes à HOOPSWORLD.
Il est également bien plus facile de s’exprimer avant le début de la saison. Evidemment, Harrison Barnes ne veut pas se cantonner au banc après avoir fait parler la poudre durant les playoffs. Simplement, il est bien conscient que ses dirigeants n’ont pas fait une croix sur lui. D’ailleurs Mark Jackson attend encore beaucoup de son sophomore, et ce malgré l’arrivée d’Andre Iguodala dans l’effectif :
« Le futur d’Harrison est extrêmement brillant et on attend beaucoup de lui. »  

Sixième homme de l’année ?

Harrison Barnes avait un temps de jeu plus ou moins limité même s’il débutait les rencontres dans le cinq lors de la saison régulière. En un peu plus de 25 minutes, il compilait 9 points et 4 rebonds en moyenne. Rien de très folichon. En sortie de banc, il pourrait alterner sur les postes 2,3 et 4, selon les choix tactiques de Mark Jackson. Il est bien là, le principal avantage de l’arrivée d’Iggy à Oakland : les Warriors sont extrêmement polyvalents et peuvent présenter de nombreuses starting lineups différentes. Le natif de l’Iowa avait d’ailleurs été très performant en ailier fort, après la blessure de David Lee. Nul doute que Jackson renouvellera l’expérience durant la saison. Il pourra évidemment gratter du temps de jeu à Andre Iguodala et Klay Thompson. Autrement dit, il pourrait même passer légèrement plus de minutes sur le parquet que la saison dernière. Mieux encore, il sera le leader d’une second unit qui a de la gueule avec Toney Douglas, Marreese Speights et Jermaine O’Neal notamment. L’occasion pour Harrison Barnes de franchir un nouveau cap tout en apprenant au côté d’Iguodala…

Les statistiques d'Harrison Barnes la saison dernière

SEASON AVERAGES
Playoffs Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
First Round GSW 6 6 35.5 0.457 0.406 0.857 0.7 4.8 5.5 1.2 0.7 0.5 0.7 2.8 14.8
Conf. Semifinals GSW 6 6 41.2 0.435 0.300 0.857 2.3 5.0 7.3 1.3 0.5 0.3 2.0 2.7 17.3
Playoff Averages GSW 12 12 38.4 0.444 0.365 0.857 1.5 4.9 6.4 1.3 0.6 0.4 1.3 2.8 16.1
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 GSW 81 81 25.4 0.439 0.359 0.758 0.7 3.5 4.1 1.2 0.6 0.2 1.2 1.7 9.2
Career 81 81 25.4 0.439 0.359 0.758 0.7 3.5 4.1 1.2 0.6 0.2 1.2 1.7 9.2
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest