James Dolan snobe une ancienne star des Knicks

Après l'affaire du mail entre un fan des Knicks et James Dolan, ce dernier est accusé de mépriser une ancienne star de la franchise, Charles Oakley.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
James Dolan snobe une ancienne star des Knicks
Les langues se délient, à Big Apple, où les critiques sur le comportement de James Dolan, propriétaire des Knicks, s'accumulent. Après les révélations sur l'échange de mail injurieux avec un fan, c'est au tour de Charles Oakley de raconter le comportement douteux du propriétaire de la franchise new-yorkaise. Car Charles Oakley a beau avoir été l'une des légendes des Knicks, avec qui il a joué dix années consécutives (1988-1998), il ne peut pas parler à James Dolan. Ce dernier l'a même complètement ignoré lors du dernier All-Star Game. Pourquoi ? Charles Oakley a mis du temps à le découvrir...
« J'ai demandé au commissaire d'organiser une réunion avec lui pour avancer », Oakley a déclaré à Christian Red du New York Daily News. « Je veux savoir ce que j'ai fait pour être autant détesté par un propriétaire. Je n'ai jamais entendu son père (Charles Dolan) dire quelque chose de mal me concernant. J'ai demandé à des anciens coéquipiers d'aller lui parler. Il a dit qu'il ne voulait pas avoir affaire à moi ».
De plus, il y a trois ans, l'ancien joueur raconte avoir « pleuré et essayé » pour trouver un poste dans la franchise afin d'aider les Knicks. Sans succès. Mais à force de persévérer, Charles Oakley aurait trouvé les raisons expliquant l'attitude que Dolan lui réserve.
« Il a dit que j'ai dit quelque chose dans les journaux il y a quinze ans », a expliqué Oakley sur WFAN.
Comme en 2012, le propriétaire des Knicks ne pardonnerait pas à Oakley ses critiques sur la gestion de la franchise. Et notamment le soutien qu'il a accordé à Patrick Ewing, une autre légende de la franchise. Ce dernier ayant alors refusé le poste qui lui était proposé à la tête de l'équipe de D-League après avoir passé huit années comme coach assistant en NBA. « Comment peut-on offrir à Patrick un poste d'entraîneur en D-League ? », s'était alors indigné Charles Oakley. Mais si James Dolan snobe de la même manière toutes les personnes mettant en cause la gestion de sa franchise, il risque de ne plus parler à grand monde... Via Larrybrownsports
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest