Les coéquipiers de James Harden impressionnés par sa défense

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

En délicatesse avec son tir lors du Game 2 contre les Minnesota Timberwolves, James Harden a compensé en faisant preuve de sérieux en défense. Ses camarades apprécient.

Une fois n'est pas coutume, James Harden n'était pas très inspiré en attaque cette nuit. Seulement 12 points et surtout un vilain 2/18 aux tirs. Mais cela n'a pas empêché les Houston Rockets de flanquer une rouste aux Minnesota Timberwolves (+20). Les Texans ont d'ailleurs d'abord fait la différence en défense. Ils ont limité leurs adversaires à 82 points. Une performance collective auquel le barbu, souvent raillé, n'est pas étranger. Parce que même s'il y a encore des jours où il n'en a clairement rien à secouer, il a vraiment progressé de ce côté du terrain cette saison. Ou du moins, il a enfin commencé à s'appliquer. Les rêves de titre lui ont peut-être donné l'envie de se bouger un peu le derrière.

"Pour moi, ce qu'il a fait en défense [dans le Game 2], c'était incroyable. Il s'est vraiment appliqué en défense. C'est un aspect sur lequel il fait des vrais progrès", note son coéquipier Trevor Ariza.

James Harden a les atouts physiologiques pour être au moins un défenseur correct en NBA. Il était même considéré comme un stoppeur à ses débuts ! Alors, certes, il ne débauche pas beaucoup d'énergie pour courir après les écrans. Mais il tient bien le choc, en puissance, avec sa robustesse, quand des intérieurs essaient de le poster dos au panier. Karl-Anthony Towns n'a pas exemple pas réussi à le faire craquer. Les adversaires d'Harden marquent à peine 0,73 point par possession quand ils essayent de le jouer près du cercle. C'est fort.

Il se classait aussi dans le top quinze des joueurs ayant déviés le plus de ballon cette saison. Alors, OK, la superstar partait de loin mais ce changement d'attitude est encourageant.