La statistique édifiante sur les isolations de James Harden et des Rockets

La statistique édifiante sur les isolations de James Harden et des Rockets

James Harden monopolise plus de ballons en un-contre-un que n’importe quelle équipe NBA. Le pire, c’est que ça marche plutôt bien.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Les passionnés de basket et de NBA chambrent ou critiquent souvent les Houston Rockets et James Harden en raison de leur jeu stéréotypé qui tourne essentiellement autour des isolations des superstars. Ce n’est pas seulement une impression. Une statistique montre à quel point c’est une réalité. Le MVP 2018 compilait à lui seul 14,5 isolations par match. Pour vous donner un ordre d’idée, c’est plus que… n’importe quelle équipe de la ligue !

Mais ça ne s’arrête pas là. Russell Westbrook se régale aussi. Avec 7,4 un-contre-uns joués en moyenne chaque soir. Là aussi, c’est plus que vingt franchises. Les deux hommes compilent donc 22 des… 23 possessions disputées en isolation par les Rockets. C’est évidemment de très, très loin la formation qui se repose le plus sur cette situation particulière. Les Blazers, deuxièmes, pointent à 11,2.

En revanche, c’est assez efficace. James Harden est l’un des joueurs les plus redoutables de la ligue en tête-à-tête. 1,12 point par possession. Dans le top-5 NBA. Avec son arsenal offensif, ses step-back, son agilité et sa mobilité ainsi que son adresse extérieure, il est l’un des attaquants les plus complets de sa génération. C’est juste dommage que ça rende le jeu des Rockets si prévisible. Il serait bon de pouvoir varier les styles pour justement donner encore plus de poids à l'attaque de Mike D'Antoni.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest