Quand Kobe pointait les limites du « style Harden »

En 2019, Kobe Bryant avouait qu'il ne pensait pas que le style de James Harden lui permettrait de remporter un titre NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quand Kobe pointait les limites du « style Harden »

James Harden et ses Houston Rockets ont quitté les playoffs la nuit dernière, battus sans grande surprise par les Los Angeles Lakers en cinq matches. Harden a beau avoir à nouveau réalisé une saison régulière de haute volée, son impact en playoffs, notamment au moment d'affronter un adversaire a priori plus fort, n'a pas été à la hauteur de son talent. En 2019, Kobe Bryant s'interrogeait déjà sur les limites du "style Harden" et sa capacité à transformer cette domination statistique en bagues de champion. Voilà ce qu'expliquait le regretté "Black Mamba" sur ESPN, dans un entretien avec Rachel Nichols.

"Je ne suis pas fan de ce que fait James Harden, en termes d'utilité pour gagner le titre. Je ne pense pas que ce style de jeu peut conduire à être champion. Mais en même temps, tu dois maintenir la tête de ton équipe hors de l'eau et faire ce qu'il faut, peu importe ce que c'est, pour qu'elle gagne des matches. C'est ce qu'il fait.

Simplement, avec ce style, un joueur dominant qui porte le ballon, ils ne gagneront pas".

LeBron James, son très bel hommage pour l'attaquant James Harden

Kobe semblait pensait qu'il fallait impérativement un meneur pur pour accompagner James Harden. Ce qu'était finalement Chris Paul, échangé avec Russell Westbrook lors de la dernière intersaison...

"Maintenant que Chris Paul est revenu, il y a plus de mouvement en attaque, les joueurs se déplacent plus. Du coup, ça rend Harden plus dur à localiser pour la défense.

Mais si tu prends un joueur et que tu le colles avec la balle en tête de raquette ou à l'aile et que tu joues simplement des pick-and-rolls avec lui, tu te retrouves toujours face à une défense qui est en place, surtout en playoffs. C'est facile à défendre".

Malgré ces observations sur les limites du MVP 2018, Kobe s'était aussi montré admiratif.

"Ce que fait James Harden est absolument remarquable. Les gens veulent minimiser ce qu'il réalise et pour moi c'est la preuve que ce qu'il fait est phénoménal".

Les 30 points, 6 rebonds et 5 passes de James Harden, avec seulement quatre lancers francs, n'ont pas permis à Houston de rester dans la bulle. On attend de voir ce que Daryl Morey a prévu, avec ou sans Mike D'Antoni, pour les prochains mois.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest