Houston ne bradera pas Harden et Westbrook, quitte à aller au clash

Houston ne bradera pas Harden et Westbrook, quitte à aller au clash

Les Rockets ne vont pas se laisser faire et ils comptent bien garder James Harden et Russell Westbrook, même contre leur gré.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

La NBA appartient à ses (meilleurs) joueurs et ça commence sans doute à agacer et même peut-être à inquiéter les dirigeants et les propriétaires des franchises. Maintenant, dès qu’une superstar est mécontente, dès qu’elle est tentée de voir ailleurs, elle force son transfert vers sa destination préférentielle. Kyrie Irving. Paul George. Kawhi Leonard. Anthony Davis. Et maintenant Russell Westbrook et James Harden des Houston Rockets.

Avant-hier, Davis s’exprimait sur leurs cas personnels en montrant de la compassion et de la compréhension. Il arrivait à se mettre dans la peau des deux stars de l’équipe texane parce qu’il avait « vécu ça » un an avant son arrivée aux Los Angeles Lakers. Mais c’est complètement différent !

Ce n’est pas comme si les deux anciens MVP évoluaient chacun dans une formation du milieu de tableau ! Ils étaient au cœur d’un projet avec l’ambition de gagner un titre, ce dont eux-mêmes semblent sûrs d’être capables. Tout tournait autour d’eux, et plus principalement d’Harden.

Les Rockets demandent le prix fort pour James Harden

James Harden NBA Houston Rockets

Toujours est-il que les Rockets ne comptent pas céder à toutes les requêtes de leurs deux divas. Au contraire. Selon ESPN, la franchise serait prête à débuter le camp d’entraînement dans un climat inconfortable. Avec Westbrook et Harden, même mécontents. Pour faire simple : ils ne veulent pas brader leurs meilleurs éléments. Ils ne les transféreront que si une franchise offre le prix demandé. Ce sont tout de même deux des joueurs les plus productifs du championnat dont les deals n'expirent pas avant 2022.

Les Rockets pas prêts à laisser James Harden partir ?

Pour James Harden, les Texans réclameraient un jeune talent prometteur – autour duquel ils peuvent reconstruire l’équipe – ainsi que de nombreux picks. Rien ne dit qu'ils voient Caris LeVert des Brooklyn Nets de la sorte. Ils pourraient donc envoyer l'arrière All-Star dans une autre équipe. Ils tiennent à garder ce contrôle puisqu'il est encore sous contrat pour les deux saisons à venir.

Et pour Russell Westbrook, ils se satisferont donc de tours de draft ou d’un joueur de demain. En attendant, l’organisation collectionne les choix de draft pour repartir de zéro une fois que les dossiers seront bouclés.

Peut-être que les Rockets tiennent à faire passer ce message pour que leurs concurrents comprennent qu’ils ne braderont pas les stars. Parce qu’au final, garder un joueur mécontent n’est pas vraiment bon pour le business. Ça créé une atmosphère négative autour de la franchise… et des autres stars de la ligue. Yep, la NBA appartient bien aux joueurs.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest