Jaylen Brown sur la bulle : « C’est comme si tu étais tout le temps au boulot »

Loin de sa famille, comme l'ensemble des personnes présentes dans la bulle en Floride, Jaylen Brown a admis un certain mal-être collectif

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jaylen Brown sur la bulle : « C’est comme si tu étais tout le temps au boulot »

La NBA n'avait pas le choix, il fallait terminer cette saison coûte que coûte. Les dégâts financiers, en cas d'annulation, auraient été tout simplement trop énormes à assumer. La ligue a donc opté pour un lieu unique, où tous les joueurs, les membres du staff, et autre personnel des équipes sont réunis. Pour le moment, cette bulle est un succès. Mais il y a évidemment des contraintes, notamment celles concernant les familles. Jusqu'à la fin du premier tour, les proches ne pourront venir à DisneyWorld. Soit plus de deux mois après l'arrivée de toutes les franchises. Ce qui demande tout un travail comme l'indique Jaylen Brown qui, dans un premier temps, avait demandé aux joueurs d'arrêter de se plaindre sur les conditions de vie dans la bulle.

"Je veux attirer l'attention sur la santé mentale. Personne n'en parle mais être ici dans la bulle, c'est un challenge pour tous les gars. C'est comme si tu étais tout le temps au boulot. Beaucoup de gars, quand il ne jouent pas au basket, veulent être capable de partir et d'oublier un peu le basket. C'est impossible ici. Tu veux prendre du bon temps et tu vois Donovan Mitchell qui s'assoit et tu te dis 'je n'ai pas envie de le voir, là tout de suite'. C'est un peu ce qu'il se passe", dit-il.

Je veux vraiment mettre le doigt sur ça, la dépression dans ce genre d'endroit comme la bulle. Des gars souffrent de ça mais ne se sentent pas assez en confiance pour l'évoquer ouvertement. Être capable de parler à quelqu'un, ce sont des conversations que nous devons avoir. C'est compliqué d'être loin de nos familles et d'être isolé du reste de la société."

Il ne faut pas ici y voir un quelconque tacle envers Donovan Mitchell. Jaylen Brown a utilisé la star du Jazz comme exemple. Les deux sont d'ailleurs relativement proches. Mais il est vrai qu'il est parfois nécessaire de couper avec son sport. Et même si la NBA a bien fait les choses pour occuper tout le monde en dehors des matches, chacun n'a pas la sensation de rentrer chez lui après le travail. Peut-être d'ailleurs que par ce message, Jaylen Brown invite la NBA à faire venir des spécialistes de la santé mentale, des psychologues dans la bulle. Si ce n'est pas déjà le cas...

Jaylen Brown, un corps sain dans un esprit... trop sain

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest