Jimmy Butler a tenu le choc

Si la plupart des Bulls ont sombré face au Heat, Jimmy Butler a confirmé les espoirs placés en lui. En attaque, comme en défense.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Jimmy Butler a tenu le choc
Difficile de comprendre le projet capillaire de Jimmy Butler. Qu'importe, l'arrière des Bulls est l'un de seuls à pouvoir sortir la tête haute de la collision avec le Heat mardi soir. Dépassé par Miami lors du saison opener, Chicago a accusé un cruel manque d'énergie après avoir vidé ses batteries dans les premières minutes hyper intenses de cette partie. Butler, et dans un registre différent Carlos Boozer (31 pts, 7 rbds), ont tenu bon et empêché l'écart de prendre des proportions plus humiliantes. Un match, c'est très peu pour émettre un avis sur le développement d'un joueur au cours de la saison. Mais l'underdog de Tom Thibodeau a encore fait des merveilles, rappelant de quelle manière il avait intégré le 5 de l'Illinois lors des derniers playoffs. Les qualités défensives de Jimmy Butler ont encore sauté aux yeux sur le parquet de l'Americain Airlines Arena. Sa hargne et son instinct ont fait comprendre au Heat qu'il était bien l'un des meilleurs perimenter defenders de la ligue. Avec 5 interceptions (en coupant des passes ou en s'arrachant comme un mort de faim au sol), le 30e pick de la Draft 2011 a rendu son don concret en termes statistiques. Pour ne rien gâcher, l'ex-universitaire de Marquette s'est permis d'inscrire 20 pts, soit plus que Derrick Rose, Luol Deng et Joakim Noah réunis... A 3 pts (2/4), en drivant, ou sur la ligne, Butler a prouvé sa polyvalence. Surtout, il a bien fait comprendre aux observateurs qu'il pouvait parfaitement être le moteur de cette team lorsque les leaders habituels sont à la peine. Un paramètre important sur la route des retrouvailles attendues avec le Heat plus tard dans la saison...
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest