Melo aurait fait un sale coup à JJ Redick lorsqu’ils étaient au lycée…

JJ Redick a raconté dans son podcast que Carmelo Anthony l'avait apparemment boycotté sur le terrain lorsqu'ils évoluaient ensemble en high school. Par pure jalousie.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Melo aurait fait un sale coup à JJ Redick lorsqu’ils étaient au lycée…

Si vous n'avez jamais écouté le podcast de JJ Redick chez The Ringer, n'hésitez pas, c'est un rendez-vous toujours très intéressant. L'arrière des New Orleans Pelicans y être cash, tout en ayant un vrai talent pour la narration d'événements passés et l'analyse de situations plus récentes. Cette semaine, il recevait (à distance, bien entendu) Jason Hehir, le réalisateur du documentaire "The Last Dance". Ensemble, ils ont ainsi évoqué un épisode de la carrière de MJ qui n'est pas traité dans la série : la rumeur selon laquelle Isiah Thomas avait demandé à toute son équipe de boycotter Jordan lors du All-Star Game 85 et de ne jamais lui faire de passes.

"Zeke" a toujours nié avoir agi de la sorte, mais cela a quand même compté dans le passif entre les deux hommes. Après avoir discuté de cette thématique, JJ Redick a reconnu qu'il avait lui-même été victime d'une tactique similaire. Le coupable ? Carmelo Anthony.

"Moi aussi on m'a boycotté lors d'un All-Star Game. C'est une histoire vraie. En tout cas, c'est ce que l'on m'a dit. J'étais au lycée et à l'époque il y avait deux matches qui faisaient office de All-Star Game : le McDonald's All-American et le Jordan Brand Classic.

Pour le McDonald's, j'avais Carmelo Anthony, Amar'e Stoudemire et Rashad McCants dans mon équipe. Ils ont tous fait de bons matches, mais c'est moi qui ai gagné le MVP. Je ne suis pas sûr que je le méritais, puisque la plupart des paniers à 3 points que j'ai marqués sont arrivé alors que l'on menait déjà de 15 ou 20 points.

Donc je marque 26 points et je reçois le trophée. La semaine suivante, on se rend à Washington pour le Jordan Brand Classic. Deux gars de l'équipe m'ont dit que Melo disait à tout le monde qu'il ne fallait pas que je gagne encore le MVP et qu'il allait prendre tous les tirs.

Si vous regardez le boxscore, vous pouvez vous faire une idée... Je ne lui en veux pas et je ne lui en ai jamais parlé. Mais j'aimerais bien pouvoir lui demander si c'était vrai. Il avait pris quelque chose comme 26 shoots dans ce match et moi 7, je crois... Je vais essayer de l'avoir dans l'émission", raconte JJ Redick.

On a hâte de voir Carmelo Anthony accepter l'invitation de JJ Redick et venir se défendre. Melo a une réputation de client sympathique auprès des médias et on l'imagine mal se confesser et avouer qu'il a fait ce qu'il y a de plus individualiste sur un terrain de basket.

L'actuel joueur des Portland Trail Blazers pourra ressortir la feuille de match comme argument pour sa défense. JJ Redick doit être un peu Marseillais. Melo n'avait shooté "que" 16 fois lors de la défaite de leur équipe, pour 27 points en 28 minutes. Redick, lui, avait fini à 3/8 en 18 minutes. Les co-MVP du match : Amar'e Stoudemire et Sean May.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest