Par fierté (et pour un joli bonus), « KAT » refuse de stopper sa saison

BasketSessionPar BasketSession Publié

Karl-Anthony Towns pourrait rester au chaud et se soigner jusqu'à la saison prochaine, mais il aurait l'impression de trahir les Wolves... et sans doute sa banque.

Avant cette saison, Karl-Anthony Towns n'avait pas manqué le moindre match de sa jeune carrière. Un accident de voiture la veille d'un match et une grosse frayeur au genou quelques jours plus tard, ont mis fin à cette série. Alors que les Minnesota Timberwolves ne sont pas mathématiquement éliminés des playoffs (ils ont 6.5 victoires de retard sur les Clippers, 8e) mais ne les disputeront pas sauf cataclysme, la raison voudrait que "KAT" reste au chaud. Au moins partiellement, pour préparer la saison prochaine et soigner ses bobos. Le pivot All-Star ne l'entend pas de cette oreille et souhaite se présenter sur le terrain jusqu'à la fin de la saison.

"Je ne peux pas faire ça. J'ai bien trop de fierté à jouer au basket et à être sur le terrain avec mes gars. Si les s'inquiètent de me voir blessé, qu'ils se rassurent, je l'étais bien plus l'année dernière. Ce que j'ai là, ce n'est rien", a expliqué l'intérieur chez The Athletic.

La volonté de serrer les dents et de représenter coûte que coûte son équipe est louable. Mais Karl-Anthony Towns a aussi un objectif personnel encore atteignable et pas du tout négligeable sur le plan financier. S'il réussi à intégrer l'une des All-NBA Teams, il sera alors éligible pour une extension de contrat avec 32 millions de dollars supplémentaires à la clé. On pourrait se dire que ces joueurs ne sont pas à 30 millions près, mais la logique financière est implacable. "KAT" n'est toutefois pas sûr du tout de faire partie de l'une des trois équipes et le front office des Wolves espère forcément que sa quête ne lui coûtera pas de l'énergie et des mois de convalescence en cas de blessure.