L’oncle de Kawhi charge les Spurs : « Ils ne l’ont pas cru »

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

L'influent "Tonton Dennis" est sorti de sa réserve.

Tout le monde ne parle que de Kawhi Leonard depuis que les prouesses de l'ailier All-Star ont propulsé les Toronto Raptors en Finales NBA. S'il s'est retrouvé au Canada, c'est en partie en raison de la stratégie que lui a soumise son oncle Dennis Robertson. Personnage central de l'entourage de "The Klaw", c'est avec "Tonton Dennis" que les Spurs ont eu maille à partir jusqu'à la fin lors de la triste saga de la saison dernière. Aussi discret que son neveu, Robertson est sorti de sa réserve ce week-end pour évoquer chez Yahoo Sports la période exceptionnelle vécue par Kawhi Leonard, mais aussi revenir sur la séparation avec San Antonio.

"Je pense que c'est devenu un manque de confiance. Les Spurs n'ont pas cru que Kawhi ne pouvait pas jouer et nous ne leur avons plus fait confiance. Lorsqu'un joueur vous dit qu'il n'est pas en mesure de jouer, vous devriez le croire. Pourquoi Kawhi se serait soudainement arrêté de jouer ? C'est un compétiteur. Ces docteurs vous disent ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire... Kawhi souffrait simplement beaucoup trop. C'était un problème sérieux. Ils ne l'ont pas cru et, à partir de là, il était impossible pour la relation de revenir à un point normal. On a donc décidé de passer à autre chose".

Dennis Robertson en a profité pour tresser des louanges à son neveu, dont le niveau stratosphérique a forcément provoqué de l'aigreur chez les fans des Spurs.

"Ce qu'il a réussi cette saison est incroyable. C'est ce que font les stars. Avec la manière dont il a géré le sportif et l'extra-sportif, ce qui lui arrive est mérité. C'était fort de le voir lutter dans l'adversité et il mérite chaque minute de ce qu'il vit en ce moment".

On devrait probablement entendre à nouveau parler de "Tonton Dennis" dans quelques semaines lorsque Kawhi Leonard devra décider de son avenir. Les Raptors sont prêts à lui confier les clés de la franchise, mais la tendance est néanmoins toujours à un duel avec l'une des franchises de Los Angeles pour un retour dans sa région natale. Robertson a concédé que malgré un rejet initial, Kawhi se plaisait plutôt bien à Toronto.

"Quand vous êtes tradé quelque part où vous n'avez pas demandé à aller, vous avez du mal à l'accepter. On n'a jamais eu quoi que ce soit contre Toronto. C'est une belle ville et Kawhi l'a souvent dit. C'était juste une réaction de départ. Là, nous prenons beaucoup de plaisir ici et avons hâte de jouer les Finales".