- DET
- NOP
- TOR
- MIL
- SAS
- UTA
- NYK
- CHA

Kawhi Leonard : les Spurs demandent beaucoup pour un trade

BasketSessionPar BasketSession Publié

Si le divorce semble consommé entre Kawhi Leonard et les San Antonio Spurs, la franchise fera payer le prix fort à celle qui récupérera son joueur.

S’ils doivent perdre Kawhi Leonard, les San Antonio Spurs ne le feront pas sans de belles contreparties. Plusieurs franchises sont sur le dossier et la concurrence est rude. Si les Philadelphia Sixers veulent faire un Big Three avec Joel Embiid et Ben Simmons ou si les Los Angeles Lakers espèrent l’associer à LeBron James, il va leur falloir payer le prix fort. Surtout que les Spurs ont aussi la possibilité de le garder encore un an et de tenter de recoller les morceaux. Ou du moins de le faire croire à leurs interlocuteurs.

Du coup, San Antonio a clairement les leviers pour demander de grosses contreparties aux équipes intéressées. C’est ce qu’ils ont visiblement fait avec les Philadelphia Sixers, selon Jordan Schultz, de Yahoo :

« En échange de Kawhi Leonard, les Spurs ont demandé aux Sixers trois futurs premiers tours de draft et deux joueurs actuels, selon une source proche des négociations. La source n’a pas encore indiqué quels joueurs SA a demandés. »

Pour rappel, les Philadelphia Sixers disposent du premier tour 2021 du Miami Heat (non protégé, fait suffisamment rare pour rendre ce pick encore plus intéressant) et du premier tour 2019 des Sacramento Kings. Seront-ils prêts à les lâcher pour un joueur qui revient d’une saison sans jouer ? Et il faudra que Kawhi Leonard donne quelques garanties sur sa volonté de rester en Pennsylvanie l’été prochain.

Il y a quelques jours, Philly a discuté de l’éventualité de lâcher Dario Saric et Robert Convington en plus d’un premier tour de draft. Une offre bien trop éloignée des exigences des Spurs.

Hier encore, les Philadelphia Sixers étaient contre l’idée de toucher non seulement à Joel Embiid et Ben Simmons - sans surprise - mais aussi à Markelle Fultz. Pourtant, ils devront mettre des contreparties suffisantes s’ils veulent remporter les enchères. Car la concurrence promet d’être féroce. Celle des Lakers, s'ils ne sont pas prêts à attendre un an, ce qui serait leur intérêt. Mais aussi celles d'autres teams qui disposent d'assets en pagaille - ne jamais sous-estimer Danny Ainge.