Kenyon Martin : « Carmelo Anthony peut nous emmener au titre NBA »

Kenyon Martin n'a pas le moindre doute : Carmelo Anthony a les qualités et le supporting-cast pour mener les Knicks jusqu'au Graal.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kenyon Martin : « Carmelo Anthony peut nous emmener au titre NBA »
Tout au long de sa carrière, Carmelo Anthony a été critiqué pour son leadership, présenté comme défaillant. Melo serait un joueur incapable de porter une équipe jusqu’au titre NBA. Pourtant, le natif de Brooklyn est un des meilleurs attaquants de la NBA mais aussi l’un des plus décisifs en fin de rencontre. Cette saison, les Knicks se posent en candidat pour le titre. Le coach Mike Woodson l’a dit et répété, il ne vise que ça. Même son de cloche du côté des joueurs, qu’il s’agisse de Tyson Chandler ou de Kenyon Martin, le dernier venu. Carmelo Anthony devra donc faire figure de leader en playoffs pour guider les siens dans le chemin sinueux menant aux finales NBA. Après un départ en fanfare, les Knicks souffrent depuis quelques semaines et enchainent les résultats négatifs. Les Pacers sont même passés deuxième de la Conférence Est, au nez et à la barbe des Knicks. Pour le nouvel arrivant, Kenyon Martin, signé pour 10 jours, Carmelo Anthony a toutes les qualités nécessaires pour mener la franchise dans sa quête du Graal, il l'explique au micro de la radio ESPN :
« Je pense qu’il a déjà fait beaucoup et qu’il continue à porter New York dans la bonne direction, mais pour répondre à votre question : Oui il a ce qu’il faut pour emmener les Knicks jusqu’au titre. »
Carmelo Anthony et Kenyon Martin ont déjà joué ensemble à Denver. Dans les rocheuses, les deux compères ont notamment atteint les finales de la Conférence Ouest (en 2009) sans jamais parvenir à dépasser ce stade malgré la présence de joueurs comme JR Smith (tiens, lui aussi joue aujourd’hui aux Knicks) ou Chauncey Billups. D’où l’importance de ne pas compter que sur un seul homme pour K-Mart :
« Ce n’est pas seulement lui. Ce n’est pas que Melo. Il est une partie importante de la franchise. Mais si vous mettez des joueurs autour de lui… il sera bien meilleur. Et c’est pour ça que moi et les autres gars sommes là pour l’aider à y arriver. »
Pour Kenyon Martin, c’est aussi l’occasion de décrocher une bague NBA après les deux finales perdues avec New Jersey en 2002 et 2003. Il connait déjà son rôle au sein des Knicks et il n'est pas question de parler de retraite :
« Sortir du banc et être le joueur que j’ai toujours été en 12 ans dans cette ligue. Je ne joue pas au héro. J’ai toujours été agressif, je suis là pour aider Tyson Chandler. Demain, je ne sais pas encore combien de minutes je vais jouer. Cela peut être une, cinq voir dix minutes, peu importe le temps de jeu, je suis prêt. J'ai toujours dit que je voulais jouer jusqu'à 38 ans. J'en ai 35 et je suis heureux et en bonne santé », plaisante Kenyon Martin.
L'ancien numéro un de draft devra faire ses preuves pendant les prochain jours afin de rejoindre l'armada de vétéran des Knicks jusqu'à la fin de saison, avec pourquoi pas, un premier titre NBA à la clé.
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest