Kevin Garnett met déjà la pression aux jeunes Wolves

BasketSessionPar BasketSession Publié

La présence de Kevin Garnett est un bonus pour les jeunes joueurs des Timberwolves mais ces derniers vont devoir apprendre à gérer les humeurs du vétéran.

Kevin GarnettLes Minnesota Timberwolves ont une équipe très jeune composée de plusieurs rookies et sophomores comme Andrew Wiggins, Zach LaVine, Adreian Payne, Glenn Robinson III, Gorgui Dieng, Anthony Bennett ou Shabazz Muhammad. On imagine que l'atmosphère dans le vestiaire se rapproche de celle d'une équipe universitaire, et ce malgré les mauvais résultats de la franchise. A côté des jeunes joueurs cités ci-dessus, Kevin Garnett fait figure de dinosaure. Wiggins et LaVine venaient de naître lorsque le futur Hall Of Famer a été drafté par les Wolves en 1995. De retour au sein de sa première franchise, KG entend bien encadrer les stars en herbe de Minnesota. Et il n'est pas venu pour s'amuser.

"Un de nos vétérans a prévenu les jeunes. Il leur a dit de ranger leur téléphone lorsque Garnett était dans les vestiaires, sous peine de le voir les balancer dans les toilettes", raconte Flip Saunders, le coach des Wolves. "Doc Rivers me disait que Kevin Garnett avait changé la culture à Boston. Les Celtics possédaient déjà des vétérans dans leur effectif mais quand Garnett est arrivé, plus personne n'écoutait de la musique dans les vestiaires."

La présence de Kevin Garnett sera bénéfique aux jeunes pousses des Wolves... à moins que ces derniers soient rapidement saoulés par son attitude.

Via Pioneer Press