Kevin Johnson va tout tenter pour garder les Kings à Sacramento

Le maire de Sacramento Kevin Johnson ne veut pas voir ses Kings partir de Sacramento. Il affirme qu'il a encore une chance de les sauver en trouvant des repreneurs locaux.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
[caption id="attachment_89092" align="alignleft" width="300"] Les fans peuvent garder l'espoir de voir les Kings rester à Sacramento.[/caption] Si rien n'a encore été signé, selon USA Today, le groupe d'investisseurs de Seattle mené par Chris Hansen et Steve Ballmer aurait trouvé un accord de principe avec les frères Maloof pour une vente des Sacramento Kings qui s’élèverait à 525 millions de dollars. Mais pour le maire de Sacto Kevin Johnson bien décidé à se battre jusqu'au bout pour conserver sa franchise NBA dans sa ville, il reste encore une chance pour que les Kings ne partent pas.
« David Stern sait que je vais faire une requête pour parler avec le conseil de direction de la ligue avant que l'accord avec Seattle soit formel », a indiqué Johnson.
L'idée de Johnson serait de trouver des acheteurs potentiels à Sacramento. David Stern a indiqué que la capitale de la Californie méritait d'avoir une chance de garder son équipe. Il a même évoqué le nom du milliardaire Ron Burkle comme potentiel acheteur de la franchise. Même s'il a précisé qu'il n'aurait pas une grande influence sur la décision finale. Pour rappel la deadline pour démarrer un processus de relocalisation d'une franchise est fixée au 1 mars.
« La décision sera prise par le comité des propriétaires et par le conseil d'administration de la NBA sur mon conseil mais je ne serais seul décideur » a expliqué Stern.
La duel est donc lancé entre le groupe de Seattle du milliardaire Steve Ballmer dont la fortune est estimée à 17 milliard de dollars et le maire qui a lancé une campagne pour faire appel aux investisseurs locaux. Un rachat de la franchise localement n’inclurait pas les taxes de délocalisation et les nouveaux propriétaires pourraient reprendre le crédit de 77 millions de dollars que les Maloof doivent à la ville de Sacramento. Ainsi l'offre de 500 525 millions de dollars de Seattle correspondrait à une offre de 425 à 450 millions à Sacramento.
« De mon point de vue, il faudra autour de 450 millions de dollars, 425 à 450. Il y a beaucoup de procédures qui doivent être mises en place au préalable des deux côtés. Mais toutes les personnes à qui nous parlons et qui ont un intérêt savent que le prix sera très élevé. Ça dépassera à coup sûr les 400 millions. La bonne chose c'est qu'il n'y a pas peu de monde intéressé », a confié Johnson.
Selon des sources proches du dossier du côté de la direction NBA, les repreneurs des Kings à l'échelle locale devront proposer un projet de salle (comme c'est le cas pour Seattle) en même temps que le rachat de la franchise pour que l'offre soit prise en compte par la NBA. Kevin Johnson a encore beaucoup de travail qui l'attend.
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest