Kevin Knox est déjà séduisant pour les Knicks

BasketSessionPar BasketSession Publié

Après deux petits matches de Summer League, Kevin Knox est déjà en train de faire se retourner quelques vestes chez les fans des New York Knicks.

Il est très, très tôt pour tirer la moindre conclusion au sujet de Kevin Knox. Mais quelques petits enseignements sont à tirer de ses premières apparitions sous le maillot des New York Knicks. Drafté en 9e position fin juin, l'ancien joueur de Kentucky montre déjà de belles choses. Et paraît pour le moment loin de l'erreur de casting.

Les fans ont beau l'avoir hué lors de la Draft - un réflexe quelque soit le joueur - ils devraient vite changer d'avis. Knox, 18 ans, a amené avec lui à Las Vegas une sacrée dose d'intensité, de qualités athlétiques et de feeling pour scorer. Sous le regard de David Fizdale, qui a validé le choix du tandem Scott Perry-Steve Mills, le garçon s'est offert deux premiers matches consistants et qui permettent de voir dans quel mesure il sera utilisé à NYC la saison prochaine. Capable d'évoluer sur les postes 3 et 4, Kevin Knox a d'abord inscrit 22 points (avec 8 rebonds) contre les Hawks, avant d'inscrire 119 points dimanche face au Jazz. Le tout avec un cocktail intéressant d'agressivité offensive, de technique balle en main et de bon placement au rebond. Discret l'an dernier par rapport à d'autres adeptes du one-and-done passés par Kentucky, Kevin Knox avait tout de même montré des fulgurances de ce potentiel et ses workouts ont convaincu pas mal d'équipes qu'il ne pouvait sortir ni des lottery-picks, ni du top 10.

Il y a évidemment du travail avant que Kevin Knox ne soit un joueur NBA fiable ou en tout cas un titulaire en puissance à New York. Son adresse est pour le moment un peu branlante (37.1%) mais les intentions et le langage corporel sont là. On peut déjà imaginer des schémas offensifs où Knox et Porzingis sèmeraient la panique.

On attend de voir la suite - et des matches contre des "vraies" équipes NBA - mais quelque chose nous dit que le premier choix non-déterminé par Phil Jackson depuis quatre ans est peut-être celui qu'il fallait faire pour New York.

Kevin Knox vs Atlanta

Kevin Knox vs Utah