117 CHA
119 MEM
112 ORL
97 PHI
140 BOS
133 WAS
102 HOU
93 LAC
129 MIN
114 SAS
120 LAL
94 GSW
106 POR
114 TOR

Khris Middleton, le présent et l’avenir des Bucks

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Giannis Antetokounmpo n'est pas tout seul à Milwaukee. Son lieutenant est un joueur encore trop méconnu et dont le niveau de jeu permettra peut-être aux Bucks de sortir vivants du game 7 contre Boston.

Dans la famille Middleton, c'est Kate qui fait "l'actualité" avec la naissance de son troisième enfant. On a rien contre la charmante duchesse de Cambridge, mais on préfère parler de l'un de ses cousins très, très, très éloignés. Khris Middleton est tout simplement le joueur le plus fiable de cette série à couteaux tirés entre Boston et Milwaukee. La seule, pour le moment, à devoir connaître son dénouement dans un game 7.

Si les Bucks sont encore en vie, ce n'est pas exclusivement par la grâce du talent - encore inégalement dispensé - de Giannis Antetokounmpo. Encore moins du fait de l'apport tout à fait bordélique et des boulettes chroniques d'Eric Bledsoe. Middleton est un métronome et un joueur que tous les adversaires se doivent de considérer avec le plus grand sérieux du monde. Durant la saison régulière, déjà, on avait compris pourquoi Jason Kidd avait vécu comme un drame sa grave blessure en septembre 2016.

Avec une vraie préparation estivale et aucun pépin majeur, Middleton s'est comporté comme un lieutenant absolument parfait pour le "Greek Freak". Jamais en recherche d'exploits personnels, toujours en quête (Middleton) de ce qu'il y a de plus efficace, en attaque comme en défense. Hormis une baisse de régime à 3 points, le natif de Caroline du Sud a réussi le meilleur exercice de sa carrière (20 points, 5 rebonds et 4 passes).

Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a poursuivi l'effort jusqu'en playoffs.

Après 6 matches, Khris Middleton est à 62.5% de réussite à 3 points (20/32) et, en dehors du game 6, dans lequel il n'a mis "que" 16 points mais n'a manqué qu'un seul shoot (7/8), il a toujours fini avec au moins 23 points au compteur. Son pic à 31 points, 8 rebonds et 6 passes dans le game 1 a en plus été le théâtre d'un shoot qui aurait pu entrer dans la légende de la franchise s'il n'avait pas été suivi d'une défaite en prolongation.

Quel que soit le sort des Bucks après le match de ce week-end à Boston, Khris Middleton doit faire partie intégrante de leur futur. Giannis Antetokounmpo n'ayant pas l'air de vouloir "exporter ses talents" vers un gros marché, Milwaukee tient peut-être là son duo fort. Middleton n'a que 26 ans, peut jouer et défendre sur deux ou trois postes selon les besoins et sera sous un contrat avantageux (13 millions de dollars/an) pour un an encore. Un peu comme Bledsoe si toutefois il parvenait à exploiter un peu mieux les qualités qui avaient fait de lui un "borderline All-Star" il y a quelques années à Phoenix....

All-Star, c'est ce que peut sans doute espérer devenir Khris Middleton dès la saison prochaine. Évoluer sous les ordres d'un coach un peu moins intérimaire que Joe Prunty devrait l'y aider. On peut imaginer que la perspective de pouvoir coacher Giannis Antetokounmpo et un groupe au potentiel évident séduira quelques techniciens de qualité. L'heureux élu aura, notamment, comme mission, de convaincre Middleton de s'engager sur le long terme dans le Wisconsin plutôt que d'aller chercher la gloire ailleurs.