L’humoriste qui a moqué la mort de Kobe est dans de sales draps

Le comédien américain Ari Shaffir est en train de payer les conséquences d'un tweet et d'une vidéo où il évoque avec joie la mort de Kobe Bryant...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / WTF
L’humoriste qui a moqué la mort de Kobe est dans de sales draps

Lundi, Los Angeles était en train de pleurer Kobe Bryant, sa fille et les 7 autres victimes de l'accident qui leur avait coûté la vie. C'est le moment qu'a choisi Ari Shaffir pour jouer au con, littéralement. L'humoriste américain, adepte du stand-up et des podcasts turbulents, ami du clivant Joe Rogan (récemment décrié pour des propos transphobes), s'est réjoui de la mort de la légende des Lakers dans un tweet, puis dans une vidéo.

Après coup, Shaffir, immédiatement renvoyé par l'agence qui gérait ses intérêts, a expliqué qu'il s'agissait là simplement d'une blague et d'un procédé qu'il employait à chaque fois qu'une star mondiale périssait. On n'est pas là pour jouer à la police de l'humour, mais difficile de déceler le second degré dans ce qu'a proposé Shaffir à son auditoire.

Sur Twitter : "Kobe Bryant est mort 23 ans trop tôt. Il s'en est sorti avec ce viol parce que tous les libéraux d'Hollywood qui attaquent la comédie sont plus fans des Lakers que anti-viol. Félicitations au héros qui a oublié de mettre de l'essence dans son hélico. Je déteste les Lakers. Quel jour merveilleux !".

Sur sa vidéo, le visage tout souriant : "De temps en temps, il y a de belles histoires. [...] Kobe Bryant est moooort ! Je suis à Charlotte, la ville de l'équipe qui l'a drafté. Peut-être qu'il n'aurait pas violé cette fille à Denver s'il était resté à Charlotte".

 

Voir cette publication sur Instagram

 

A lot of anti-Black racists seem to be celebrating #KobeBryant ‘s death today. #smh

Une publication partagée par Tariq Nasheed 🇺🇸 (@tariqelite) le


Le problème n'est pas vraiment qu'il ait souhaité évoquer les accusations de viol et cette affaire, indissociable de la première partie de carrière de Kobe Bryant. Beaucoup d'autres l'ont fait dans les nombreux articles sur la vie et la carrière du Black Mamba avant et depuis le drame. Tous l'ont néanmoins abordée avec davantage de précaution. On ne saura sans doute jamais le fin mot de cette histoire, la plaignante et Kobe ayant réglé l'histoire financièrement avant qu'un procès n'ait eu lieu. Là où ce qu'a fait Shaffir est dérangeant, c'est que tout cela ne peut en rien justifier de se réjouir de la mort de 9 personnes, dont trois adolescentes. Même au nom d'un humour qu'absolument personne ne parvient à distinguer à l'écoute ou à la lecture de ces immondices.

Ici, le comédien Godfrey, fou de rage contre son homologue, explique en substance que l'on peut rire de tout, à condition que ce soit drôle. Lui-même n'a pas trouvé le moindre motif de plaisanterie dans cet accident dramatique.

L'immense majorité du milieu de l'humour et du stand-up s'est, une fois n'est pas coutume, dressée contre l'un des siens. Ari Shaffir avait déjà contre lui quelques écarts qui ont fait grincer des dents. Il n'y a pas si longtemps, il avait ainsi drogué à son insu l'un de ses amis en marge d'un podcast, en lui faisant ingérer du MDMA pur, sans prendre en compte les problèmes de santé de l'intéressé.

Des gens influents, comme l'acteur Tyrese ou le producteur DJ Quik se sont offusqués de cette sortie sur Kobe Bryant. Certains ont même décidé de faire de Shaffir une cible, en indiquant dans quels lieux il devait performer prochainement. On ne peut s'empêcher de penser qu'avec le nombre de gens qu'il s'est mis à dos, l'humoriste ferait effectivement mieux de déménager très loin de Los Angeles. Les seules autres personnes qui n'ont pas manifesté de grande tristesse après l'accident appartiennent au milieu de l'alt-right (l'extrême-droite) américaine. Peut-être pourra-t-il trouver refuge dans ces sphères-là...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest